Santé

Slip ou caleçon, que choisir ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Nous n’allons pas nous prononcer ici sur le coté esthétique ! Pour cela c’est à chacun de décider. Mais du point de vue de la santé, ou plus exactement du meilleur choix quant à la production de spermatozoides, la science semble avoir une réponse définitive.

Une nouvelle étude conclut une fois de plus que les caleçons larges sont bien meilleurs que les slips ou les boxers. Cette étude publiée dans Human Reproduction vient confirmer que les concentrations de spermatozoïdes sont plus élevées chez les hommes portant des caleçons.

656 personnes furent examinées avec une série de critères relatifs à la qualité du sperme. 53% des hommes ont déclaré porter le plus souvent des caleçons. Or les analyses ont montré qu’ils avaient une concentration de spermatozoïdes supérieure de 25% à ceux qui portaient des slips ou des boxers ou autre sous vêtements plus serrés. Mais ce n’est pas tout. Ils présentaient également un nombre total de spermatozoïdes supérieur de 17%.

Par ailleurs, ceux qui portent des sous-vêtements serrés secrètent plus d’hormone folliculo-stimulante, qui stimule la production de spermatozoïdes. Le corps semble ainsi chercher à compenser un niveau trop bas de production naturelle de spermatozoides.

Comment expliquer ces données ? Selon les scientifiques c’est la chaleur qui en cause; celle générée par les sous-vêtements moulants qui plaquent les testicules contre le corps et qui provoqueraient une chute des niveaux de spermatozoïdes. La production de sperme nécessite une température de 3 à 4°C inférieure à celle du reste du corps. Il y a bel et bien un lien entre les températures plus élevées et la diminution du nombre de spermatozoïdes.

Ce qui reste en revanche à déterminer est l’amplitude du phénomène. Quelle est la part de cette influence. Ce n’est pas chose aisée car il faut pondérer les mesures avec différents autres facteurs comme l’indice de masse corporelle des individus, l’activité physique, et même le nombre de bains chauds pris.  D’autant que d’autres habitudes vestimentaires peuvent modifier les résultats: par exemple le fait de porter un caleçon large mais un jean moulant.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre