Sciences

Que sont les “Fleets” sur Twitter ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Twitter semble plus lent que les autres réseaux sociaux à adopter de nouvelles fonctionnalités. Il s’est pourtant décidé, après ses principaux concurrents, à mettre à la disposition de ses abonnés un nouveau type de message, appelé “fleet”.

Des messages éphémères

La principale différence entre les “tweets” et les “fleets”, c’est que ces derniers n’apparaissent que durant 24 heures sur Twitter. Ils ne sont consultables que sur le profil de ceux qui les publient. Ces messages peuvent prendre la forme d’un court texte, mais il est également possible de publier, sous ce format, des photos ou une vidéo.

C’est à l’utilisateur d’indiquer le statut de son message. S’il décide de publier un “fleet”, celui-ci ne pourra pas être commenté par les internautes. Il n’aura pas droit non plus à la mention “j’aime” qui mesure le succès des publications sur les réseaux sociaux.

De même, il ne sera plus possible de partager ce message avec ses abonnés. Il ne restera à ceux qui souhaiteraient répondre à ces “fleets” qu’une seul manière de réagir : envoyer un message privé.

Prudent, Twitter entend d’abord tester cette nouvelle fonctionnalité au Brésil, où les utilisateurs, plus encore qu’ailleurs, plébiscitent les réseaux sociaux. Si les “fleets” rencontrent un succès suffisant, ils devraient être accessibles, à terme, à tous les adeptes de Twitter.

Une nouvelle demande

Si Twitter a fini par imiter les autres réseaux sociaux, c’est que des messages du type des “fleets” répondent à des attentes nouvelles des utilisateurs.

Nombre d’entre eux souhaitent pouvoir exprimer une opinion ou manifester un ressenti sans pour autant vouloir susciter de nombreuses réponses. Certains, en effet, se croient tenus d’y répondre, d’autres peuvent être affectés par le ton de certains messages.

Tous n’ont pas envie non plus de mesurer à chaque instant le nombre de “likes” obtenu par leur message. Commentaires et appréciations conduisent souvent à y répondre et déclenchent une sorte de réaction en chaîne, qui fait perdre un temps précieux et entraîne l’auteur du message plus loin qu’il ne l’aurait voulu.

Avec le “fleet”, rien de tel. Ce message fugace n’aura servi qu’à l’expression fugitive d’une pensée ou d’une émotion.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre