Tech

Pourquoi les marques retirent leurs publicités de Facebook ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Tech” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Depuis quelques semaines, c’est une crise sans précédent que vit le réseau social Facebook. Complètement dépendant du revenu publicitaire sur la plateforme, de très grosses entreprises ont pris l’initiative de suspendre leur campagne… et leurs budgets, ce qui va rapidement représenter un très gros manque à gagner pour l’entreprise.

Les marques qui ont rejoint le mouvement se multiplient : Coca Cola, The North Face, l’opérateur Verizon, Ben & Jerry’s ou Patagonia… ce sont 90 acteurs qui s’engagent dans une démarche qui demande à Mark Zuckerberg de prendre des mesures dans la gestion des contenus haineux en ligne. On en parlait dans l’épisode du dimanche 21 juin intitulé «Comment twitter veut lutter contre la désinformation», il y a une véritable opposition entre les 2 réseaux.

Plusieurs grosses associations de lutte contre le racisme et l’antisémitisme ont en effet lancé ce mouvement qui doit durer tout le mois de juillet. Baptisée StopHateforProfit, l’inaction de Zuckerberg a en effet été pointée du doigt depuis plusieurs mois alors que rien n’était fait pour protéger la diffusion de fake news par exemple, ne serait-ce qu’au niveau des messages mensongers posté sur la page du président des États-Unis, Donald Trump. Dans une époque où la désinformation peut littéralement tuer, avec le développement du COVID-19 qui est toujours très actif aux États-Unis, il en va de la responsabilité du géant en ligne de modérer les propos qui peuvent mettre en danger ses utilisateurs.

Alors que la contestation vis à vis de ce sujet a poussé des employés à dénoncer l’inaction de leur entreprise ou même à démissionner, Facebook a tout de même décidé de prendre des mesures concernant les publicités à caractère haineux. Une mesure prise après que l’action Facebook ait dégringolé de presque 10% à la clôture des marchés financiers vendredi 26 juin, et que la fortune de Mark Zuckerberg ait fondu de plus de 7 milliards en l’espace de 24 heures.

Cependant, il faut savoir que la majorité des revenus publicitaires de Facebook proviennent de petites et moyennes entreprises partout dans le monde, ces très grosses marques n’auront pas un impact financier très important mais insufflent un mouvement qui vient encore plus ternir l’image du réseau social aux 2,5 milliards d’utilisateurs.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre