Tech

Comment Twitter veut lutter contre la désinformation ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Tech” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Dans ce nouvel épisode, on va parler de Twitter, ce réseau social aux 330 millions d’utilisateurs à travers le monde. Twitter est un outil formidable pour créer des relations, livetweeter des évènements sportifs, suivre ses personnalités préférées, également et surtout partager de l’information. Il a longtemps été considéré comme un réseau social de journalistes de par la diversité des sources qui sont présentes, ça permettait ainsi de s’inspirer, de suivre ses collègues, et de se créer un réseau.

Sauf que depuis maintenant plusieurs années, on sait de moins en moins distinguer le vrai du faux, les Fake News sont devenues légions, et les médias chargés de vérifier l’information se multiplient. Les utilisateurs de Twitter partagent parfois sans le savoir des images, des vidéos non sourcées qui sont ensuite partagées des dizaines de milliers de fois et induisent en erreur des millions de personnes. En pleine crise du COVID-19, ce sont des milliers de personnes qui ont partagé une info complotiste selon laquelle ce serait la 5G qui diffuserait le coronavirus dans l’air ambiant via les antennes. Ça peut prêter à sourire, mais c’est une info qui a amené un collectif de personnes en Grande Bretagne a brûler les antennes relais.

Twitter a donc décidé d’agir avec 2 mesures particulièrement fortes. La première a été d’afficher un message d’avertissement sur certains tweets de Donald Trump, ce qui a eu pour conséquence directe de ne plus pouvoir lire certains messages du président des États-Unis. On constatait à la place une étiquette qui indiquait que ce post en particulier faisait l’apologie de la violence, ou encore une bannière nous invitant à vérifier les faits concernant ce qui était dit dans ce tweet. La deuxième mesure quant à elle, concernera tous les utilisateurs. Actuellement en beta test sur Android, l’application affichera un message invitant à lire l’article avant que vous le retweetiez. C’est à dire que si vous partagez un lien sans l’avoir lu, Twitter va vous dire attention, le contenu est peut être pas exactement corrélé au titre, faites attention a ce que vous diffusez à votre audience.

Cette mesure vise à éviter que de nombreux utilisateurs se fassent avoir ce qu’on appelle le «Putaclic», un titre racoleur, ou par des sites diffusant de fausses informations. À quelques mois de la nouvelle échéance électorale aux États-Unis, cette fonctionnalité marqué une volonté engagée de la part de Twitter, après des mois d’inaction en terme de lutte contre la désinformation. Jack Dorsey, le patron et fondateur de Twitter a pris la responsabilité de garantir un meilleur accès à une information vérifiée. Rien n’indique pour le moment que cette fonctionnalité sera disponible mais elle montre en tout cas la volonté d’assainir le réseau.

Si cet épisode vous a plus n’hésitez pas à le partager sur Twitter par exemple, et à vous abonner afin de ne pas louper les nouveaux !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre