Santé

Pourquoi saigne-t-on du nez (et que faut-il faire) ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Les saignements de nez, ou épistaxis, sont fréquents, notamment dans l’enfance. Du choc à la prise de certains médicaments, leurs causes sont diverses. Cet écoulement de sang est, dans la plupart des cas, un phénomène bénin, qu’on peut arrêter par des gestes simples.

Les causes du saignement de nez

Le saignement de nez provient le plus souvent d’une rupture des fins vaisseaux sanguins de la tache vasculaire, située dans la partie antérieure de la cloison nasale. La fragilité de ces capillaires sanguins est telle que la simple introduction d’un doigt dans le nez peut provoquer un saignement.

Dans ces conditions, un choc sur le nez, ou une fracture, auront les mêmes effets. La prise de médicaments anticoagulants ou l’inflammation due à une sinusite peuvent aussi entraîner un saignement de nez.

Dans des cas moins fréquents, l’épistaxis est produite par des tumeurs ou certaines maladies rares. Par ailleurs, les saignements impliquant des vaisseaux sanguins situés plus avant dans la paroi nasale sont plus abondants.

Le saignement de nez est plus fréquent chez les enfants et se tarit souvent au moment de la puberté.

Comment l’arrêter?

Si vous saignez du nez, il faut éviter de pencher la tête en arrière, comme on pourrait en avoir le réflexe. Si vous le faites, vous allez peut-être avaler du sang, ce qui peut provoquer des nausées.

Il faut donc mettre la tête en avant. Ceci fait, il convient de se moucher, afin d’évacuer les petits caillots de sang qui ont pu se former. Il suffit ensuite de pincer la partie inférieure du nez durant dix minutes environ. Dans la plupart des cas, ces gestes simples suffiront à arrêter l’écoulement sanguin.

Pour plus de précaution, vous pouvez introduire dans la narine des mèches hémostatiques, conçues pour arrêter les petites hémorragies.

Si le saignement de nez continue malgré tout, et si ces petites hémorragies sont fréquentes, il faut aller aux urgences ou consulter un spécialiste. Grâce à un matériel adapté, il procèdera à un examen des fosses nasales. Si la situation le requiert, il peut alors procéder à une cautérisation des muqueuses nasales.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre