Culture G.

Pourquoi n’y a-t-il pas de rideau aux Pays-Bas ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Si vous avez eu la chance de visiter Amsterdam et de vous y promener la nuit, vous avez certainement été frappé par le fait que la ville paraisse sombre. En cause, le peu d’éclairage public. Mais un autre élément a dû également vous surprendre. Aux fenêtres, pas de rideau ou si peu. Et le plus souvent ouverts. De sorte que les passants peuvent voir tout ce qu’il se passe à l’intérieur des habitations.

Comment expliquer ce phénomène ?

Certains néerlandais vous diront que regarder par la fenêtre de ses voisins n’est pas un acte indiscret. Que cela fait même partie d’une tradition locale. Pour nous, cette absence totale de pudeur et de désir de conserver secret ce qui relève de l’intimité d’une maison semble choquant.

Pourtant elle trouve une explication dans la tradition protestante du calvinisme, cette forme du protestantisme née au 16e siècle. Selon celle-ci les gens honnêtes n’ont rien à cacher. Ils ne craignent donc pas que des étrangers puissent voir chez eux. Au contraire fermer les rideaux d’une habitation pourrait susciter la curiosité en laissant penser que celui qui habite là désire soustraire au regard des autres quelques comportements délictueux ou objets illégaux.

Bien sûr il existe également d’autres hypothèses, comme le désir des habitants de partager au regard de tous leurs décorations intérieures. Ou encore que les néerlandais aiment trop regarder les passants par la fenêtre pour obsturer la vue.

Compte tenu de cette coutume de laisser les vitres sans rideaux, et de ce que nous avons dit en introduction sur le faible éclairage de la voie publique, le lumière dans les quartiers vient souvent en grande partie du salon des habitants.

Un salon dans lequel les néerlandais aiment à profiter d’une atmosphère “gezellig” ! Ce mot étrange est certainement un des adjectifs les plus employés aux Pays-Bas. Difficilement traduisible c’est un mélange de convivial et de chaleureux. Mais chez les Néerlandais, il a été érigé au rang d’état d’esprit au coeur de la société. Par exemple une soirée devant la cheminée à boire du thé et faire des puzzles est très “gezellig” !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre