Tech

Pourquoi l’Inde a banni TikTok ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Tech” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
TikTok a conquis le monde, de l’Europe aux États-Unis, l’application de partage de vidéos fait un carton et n’est plus uniquement réservée à un public majoritairement chinois, là où elle est née. Cependant il y a peut être un endroit du globe où ça risque d’être un peu plus compliqué qu’ailleurs. Un petit pays d’1,3 milliards d’habitants, très connecté, un immense marché à conquérir mais où le gouvernement a dit stop. C’est au sujet de ce nouvel épisode de Choses à Savoir Tech aujourd’hui.

Alors que l’application était une des plus téléchargées dans le pays, une première controverse a fait son apparition en mai dernier. Des influenceurs indiens ont commencé à pointer du doigt le contenu sur l’application comme ayant tendance à promouvoir la violence, la cruauté envers les animaux, ou du contenu sexuel auprès d’une jeune population. Les utilisateurs ont alors commencé à faire baisser fortement la note de l’application sur les plateformes de téléchargement, passant de 4,6 à 2.

Et puis c’est le gouvernement qui s’est directement emmêlé dans un jeu qui est davantage géopolitique. Le contexte est particulièrement tendu entre la Chine et l’Inde, récemment plus de 20 soldats indiens ont été tués dans la défense d’une frontière himalayenne contestée depuis des années. Lorsque le pouvoir indien a pris connaissance de l’influence d’une application chinoise auprès de sa jeunesse, la décision a été de mettre un coup d’arrêt au réseau social étranger.

Cette démarche s’inscrit dans un rejet plus global des entreprises chinoise du domaine technologie en avançant des manquements à la vie privée des utilisateurs. Au total ce sont 59 applications qui ont été bannies du pays dont TikTok et WeChat, pour garantir la souveraineté du pays. C’est un peu la même dynamique que l’on retrouve en Europe avec les différentes législations visant à réduire l’influence des GAFA au profit d’entreprises européennes. Donald Trump quant à lui mène la même guerre envers une entreprise comme Huawei par exemple, leader dans le développement de la 5G.

Cependant même si ces craintes peuvent être justifiées, il faut que l’Inde ait les moyens de répondre avec les acteurs de son industrie. Si on prend le marché des smartphones, 81% des appareils vendus dans le pays sont produits par des entreprises chinoises. Si une telle guerre commerciale a lieu, elle pourrait mettre en péril une société ultra connectée sans avoir d’alternative à court terme.

Merci d’avoir écouté cet épisode, n’hésitez pas à vous abonner pour ne pas manquer les épisodes suivants !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre