Sciences

Pourquoi les journées étaient plus courtes du temps des dinosaures ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
L’étude de certains coquillages a permis aux scientifiques de s’apercevoir qu’à l’époque où les dinosaures peuplaient encore la Terre, voilà environ 70 millions d’années, les journées terrestres étaient plus courtes qu’aujourd’hui. Ce phénomène est dû aux interactions entre notre planète et la Lune.

Des journées moins longues

Au Crétacé supérieur, il y a 70 millions d’années, les dinosaures n’avaient pas encore disparu de la surface de la Terre. Comme toutes les autres créatures, ils connaissaient des journées plus courtes que celles que nous vivons aujourd’hui.

Au lieu de 24 heures, elles duraient environ 23 heures et 30 minutes. Comment les scientifiques ont-ils remarqué une telle différence? C’est en étudiant les cernes de croissante inscrits sur la coquille fossilisée de certains mollusques qu’ils l’ont constatée.

Ils savaient déjà que la durée des journées augmentait et que le phénomène devrait se poursuivre dans l’avenir. Mais l’examen approfondi de ces coquilles, ainsi que de certains coraux, leur a permis de préciser leurs mesures.

Le rôle de la Lune

La durée d’une journée terrestre est fonction de la vitesse de rotation de la Terre. Plus cette vitesse est lente, plus les journées s’allongent. Or, la Lune influe beaucoup sur ce rythme.

Avant la formation de la Lune, alors que la Terre n’avait que 100 millions d’années, les journées terrestres ne dépassaient pas six ou huit heures.

Cette influence de notre satellite s’explique par la puissante force gravitationnelle qu’il exerce sur la Terre. C’est cette gravité qui, se manifestant sur les océans, entraîne l’apparition des marées. Elles provoquent une sorte de frottement sur les fonds marins, se traduisant par la production d’une énergie qui contribue au ralentissement de la rotation terrestre.

Or, cette décélération provoque une accélération de la Lune sur son orbite et donc son éloignement de la Terre. Chaque année, le satellite s’éloignerait de la Terre de quelque 3,5 centimètres.

Ce phénomène contribuerait, lui aussi, au ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre, et donc à l’allongement des journées terrestres. Si vitesse de rotation terrestre et éloignement de la Lune se poursuivent au même rythme, les journées d’un Terrien devraient continuer à s’allonger.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre