Culture G.

Pourquoi les iraniens ne sont pas arabes ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Vous savez bien sûr déjà que tous les musulmans ne sont pas arabes et qu’inversément tous les Arabes ne sont pas musulmans.

Et bien c’est précisément en application de cette vérité que les iraniens ne sont pas arabes !

L’Iran est une république islamique au Moyen-Orient. Proche de deux pays arabes, l’Arabie saoudite et l’Irak. C’est ce qui explique sureen pourquoi l’Iran y a souvent été amalgamé.. Or rien n’est plus faux ! L’Iran n’est pas arabe mais perse. Elle est l’héritier de la civilation perse.

Ce qui explique pourquoi l’Iran par exemple ne fait pas partie de l’organisation de la Ligue arabe.
Certes une minorité de sa population est bien arabe, installée majoritairement dans le sud. Ce en raison des apports de population qui eurent lieu des le 7e siècle, lors de la conquête musulmane, laquelle y apporta l’islam. Au passage, l’islam chiite est au aujourd’hui en Iran la première religion.

Donc les irnaiens pratiquent bien l’islam mais ne sont pas des arabes, c’est à dire une population originaire de la péninsule arabique.

La majorité des iraniens sont ainsi des Perses, que l’on trouve aussi notamment en Afghanistan, au Tadjikistan, ou au Pakistan. Ils parlent le persan, appelée farsi en Iran, une langue indo-européenne.
Mais ce qui peut amener à faire une confusion est le fait que le persan s’écrive avec les lettres de l’alphabet arabe !

A propos d’islam je vous propose de nous rafraichir la mémoire sur la différence qui existe entre les chiites et les sunnites, ces deux groupes qui s’opposent. Voici la clef: à la mort du prophète Mahomet en 632, deux groupes se formèrent au sein de l’islam. La scission reposait sur un désaccord à propos de la personne devant succéder à Mahomet pour diriger la communauté des croyants. D’un côté, privilégiant les liens du sang, les futurs chiites prirent position pour Ali, gendre et fils spirituel de Mahomet. De l’autre, en vertu de traditions tribales, ceux qui deviendront les sunnites désignèrent Abou Bakr, compagnon de Mahomet. Aujourd’hui, les sunnites représentent 85 % des musulmans du monde.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre