Tech/Science

Pourquoi les étoiles clignotent-elles ?

étoile

S'abonner à la chaine Tech/Science sur iTunes
En astronomie on appelle ce phénomène la scintillation. Il s’agit de la fluctuation rapide de l’éclat lumineux des étoiles lorsqu’on les observe à l’œil nu. Elle donne l’impression que l’étoile elle-même clignote. Mais il n’en est rien. La lumière émise par l’étoile est en réalité bien continue. On ne la perçoit pas ainsi pour deux raisons: d’abord parce que certaines étoiles ont un éclat faible; ensuite et surtout car il y a des turbulences dans l’atmosphère qui perturbent leur image.

L’indice de réfraction de l’air n’est pas identique selon les différentes couches atmosphériques traversées par la lumière des étoiles. Il y a des variations de température et de pression. A chaque fois que la lumière traverse une de ces couches elle subit une déviation minime mais suffisante pour en perturber ou interrompre le scintillement.

Pour cette raison la scintillation est plus notable près de l’horizon qu’au zénith dans le ciel. En effet à cet endroit la lumière qui vient de l’espace a traversé l’air de notre planète sur une distance plus importante. Elle a donc traversé un plus grand nombre de couches atmosphériques aux pressions et températures différentes.

Mais alors pourquoi ce phénomène ne s’observe-t-il pas avec les planètes ? Après tout les planètes aussi se trouvent dans l’espace et leur lumière nous parvient. Simplement parce que l’image des planètes est bien plus grosse. Leur lumière qui parvient à nos yeux emprunte non pas un chemin comme le point lumineux d’une étoile mais des centaines de chemins différents dans l’atmosphère. Ainsi ils ne peuvent pas être tous en même ptemps erturbés de la même façon. Les perturbations de certains d’entre eux ne sont pas suffisantes à interrompre la perception générale de l’ensemble. Nous ne les voyons donc pas clignoter.

A propos d’étoile savez-vous quels sont les meilleurs lieux en France pour les observer. Dans le monde vous le savez surement c’est dans le désert d’Atacama au Chili. Mais chez nous ? D’abord il faut un endroit où la météo est souvent bonne. Ensuite pas au dessus de 200 mètres car sinon la perception baisse en raison du manque d’oxygène (notamment). Sauf à disposer d’un télescope équipé d’une caméra qui saisira les images à la place de nos yeux. Enfin il ne faut pas que la zone présente de pollution lumineuse. Avec tous ces critères on ne peut que fortement recommander le triangle noir du Quercy, entre Rocamadour et la vallée du Célé.

Source

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre