Sciences

Pourquoi les éclipses de Soleil sont vouées à disparaitre ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Les interactions entre la Terre et la Lune expliquent l’éloignement de notre satellite naturel. Ce phénomène, ainsi que la situation actuelle du Soleil, expliquent la raréfaction, puis la fin programmée des éclipses solaires totales.

La Lune incapable de masquer le Soleil

La Lune s’écarte de la Terre, au rythme de 3,8 centimètres chaque année. Dans 600 millions d’années, notre satellite se sera éloigné de 23 500 kilomètres par rapport à sa position actuelle.

Ce phénomène est dû aux marées. Elles exercent une telle force gravitationnelle sur la Lune qu’elles accroissent sa vitesse et l’éloignent peu à peu de l’orbite terrestre. Une telle interaction, entre les deux planètes, contribue aussi à ralentir la vitesse de rotation de la Terre.

Ainsi éloignée de la Terre, la Lune ne sera plus en mesure de masquer totalement le Soleil. Avant de disparaître, les éclipses solaires totales seront moins fréquentes et leur spectacle sera de plus en plus bref.

Il faut prendre en compte un autre élément pour expliquer la raréfaction de ces éclipses solaires : la taille du soleil. Cet astre est en effet dans ce que les astronomes appellent la séquence principale.

Durant cette phase, l’énergie du Soleil provient de réactions transformant l’hydrogène en hélium. Tout au long de cette séquence finale, le volume de l’astre solaire augmente de façon très progressive.

Aussi la Lune, de plus en plus éloignée de la Terre, aura-t-elle encore plus de mal à dissimuler un disque solaire dont la taille ne cesse de croître.

De plus en plus d’éclipses annulaires

Si, à une époque très lointaine, les éclipses totales sont amenées à disparaître, la Lune continuera à masquer une partie du Soleil. Dans l’avenir, les habitants de la Terre auront surtout l’occasion d’admirer des éclipses annulaires.

Comme pour une éclipse totale, le Soleil, la Lune et la Terre sont alignés. Mais, compte tenu des phénomènes déjà décrits, la Lune, plus petite, ne peut cacher la totalité du Soleil. Débordant du disque lunaire, un anneau très lumineux peut donc être observé.

Ces éclipses annulaires deviendront donc la norme. Avec le temps, leur spectacle deviendra plus long et plus fréquent.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Gilles Goubet

    18 novembre 2020 at 14 h 10 min

    D’ici là, l’homme aura probablement disparu, non… ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre