Tech

Pourquoi le premier vol privé dans l’espace est important ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Tech” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
À 15h33 heure locale, la fusée Falcon 9 a décollé avec à son bord, 2 astronautes américains, Doug Hurley et Bob Behnken. La particularité de ce vol, c’est qu’il a été opéré par une société privée, SpaceX.

Pourquoi a t-on autant parlé de cette mission spatiale, et pourquoi était-elle importante ?

Pour répondre à cette question, il faut commencer par recontextualiser un peu les choses. En 2011, la NASA met fin à son programme de vols habités, notamment après l’explosion de la navette Challenger en 2003. Depuis, chaque mission qui visait à envoyer des hommes dans l’espace nécessitait de passer par les Russes et leur taxi Soyouz. Les américains n’étaient plus indépendants.

En 2002, le cofondateur de PayPal, Elon Musk, décide de se lancer dans la course aux étoiles. Il ne connait rien au domaine spatial, mais tout comme sa marque d’automobiles électriques Tesla, il décide de repenser complètement les infrastructures spatiales, avec une meilleure gestion des coûts.

Il termine par créer quelque chose que l’on pensait impossible : Des lanceurs de fusées réutilisables. Il divise alors le coût d’un lancement spatial par plus de 2. En 2008, la NASA signe alors pour la première fois un contrat avec une entreprise privée pour effectuer des lancements.

Grâce cette innovation, les États-Unis retrouvent leur indépendance, et peuvent désormais rouvrir le volet de l’exploration spatiale. Cette possibilité coïncide avec la volonté de Donald Trump d’affirmer la puissance américaine sur tous les plans. En décembre 2019, il avait lancé la Space Force, la 6ème branche des forces armées des États-Unis. L’objectif principal est militaire, le président américain souhaite principalement développer des missiles balistiques intercontinentaux, mais aussi relancer la conquête spatiale. En 2024, le projet Artémis vise à faire revenir un homme, et une femme sur la Lune, qui n’y a plus posé le pied depuis 1969.

Vous vous imaginez que derrière ces prouesses scientifiques se trouvent une volonté qui est également politique, si les États-Unis ont cessé leur collaboration avec la Russie, c’est en grande partie pour renforcer le soft power américain, l’espace est aussi un lieu de pouvoir !

Elon Musk lui, souhaiterait également à terme développer le tourisme spatial pour les personnes les plus fortunées. Le dernier touriste spatial, c’était Guy Laliberté en 2009, le fondateur du Cirque du Soleil. Pour 25 millions de dollars, il avait passé prêt de 12 jours dans la Station Spatiale Internationale. Sachez que si vous avez un peu d’argent de cote, vous pouvez d’ores et déjà réserver votre ticket pour avoir une vue absolument unique sur notre planète.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre