Voyage

Pourquoi le Groenland est danois ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Terre immense, recouverte en quasi totalité par les glaces, le Groenland est un territoire danois. Il est pourtant beaucoup plus près du Canada que du Danemark. Cette singularité s’explique par les péripéties de l’histoire.

Le rôle des Vikings

Habité durant des millénaires par des peuples de l’Arctique, le Groenland est occupé par des groupes de Vikings, ces guerriers et commerçants entreprenants qui, venant de Suède, du Danemark ou de Norvège, pillent, à partir du VIIIe siècle, une partie de l’Europe avant de s’y installer.

C’est ainsi que, à la fin du Xe siècle, le Groenland est envahi par les hordes d’Erik le Rouge. Accusé de meurtre et chassé d’Islande, ce guerrier et explorateur à la barbe flamboyante est connu pour y avoir fondé la première colonie européenne.

C’est en se fondant sur ce précoce établissement que le Danemark revendique sa souveraineté sur le Groenland au début du XVIIIe siècle. Quand une expédition danoise débarque, à ces fins, sur le lointain territoire, elle n’y trouve nulle trace des Vikings, qui ne peuplent plus l’île depuis le XVe siècle.

Des Inuits ont pris leur place, que le Danemark se hâte d’évangéliser. Leur présence ne l’empêche pas de faire valoir ses droits sur le territoire. Si le Canada, voisin du Groenland, ne les conteste pas, il revendique en revanche, tout comme le Danemark, la souveraineté sur l’îlot inhabité de Hans, qui marque la frontière maritime entre les deux pays.

Un territoire danois en évolution

Loin de sa métropole, le Groenland a toujours cherché à faire valoir son particularisme et les spécificités d’une culture très différente de celle du Danemark.

C’est pourquoi les autorités danoises acceptent, en 1953, que le territoire passe du statut de colonie à celui de province, représentée au Parlement. En 1972, les Groenlandais affirment encore leur différence en refusant, par un référendum, de faire partie de la Communauté économique européenne (CEE), à laquelle le Danemark venait d’adhérer.

En 2008, les habitants, à nouveau consultés par référendum, se voient accorder une large autonomie. Depuis quelques années, certains partis politiques, soucieux d’aller encore plus loin, réclament l’indépendance pour le Groenland.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre