Sciences

Pourquoi l’alcool peut rendre agressif ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
L’alcool, même ingéré en quantité modérée, peut modifier notre comportement. Après en avoir bu, certaines personnes se montrent expansives ou cèdent à la tristesse. Mais d’autres deviennent agressives. Ce dernier effet de l’alcool a été mis en évidence par une récente étude scientifique.

Une expérience au but précis

Des chercheurs australiens ont voulu vérifier d’éventuels effets de l’alcool sur l’humeur. L’alcool rendrait-il agressif? Pour en avoir le cœur net, ils se sont livrés à une expérience.

Ils ont d’abord sélectionné un groupe de volontaires, composés d’hommes jeunes et en bonne condition physique. Puis ils les ont séparés en deux groupes. Le premier a été invité à ingérer une boisson à base de vodka, tandis que le second devait boire une boisson sans alcool.

Les participants ont ensuite été installés dans des appareils d’imagerie médicale. Une fois dans cette position, ils se sont livrés à des tâches permettant de mesurer une éventuelle agressivité.

Un lien entre alcool et agressivité

Cette expérience a permis aux chercheurs d’étudier le fonctionnement du cerveau de ceux des volontaires qui, ayant bu de l’alcool, se montraient agressifs.

Ils se sont alors aperçus que, dans ce cas, le cortex préfrontal ne réagissait pas de la même façon que celui des personnes n’ayant pas bu d’alcool. Les scientifiques constatèrent, en effet, chez les volontaires ayant ingéré de l’alcool, une baisse de l’activité neuronale du cortex préfrontal.

Or, cette zone du cerveau joue un rôle essentiel dans la régulation des émotions. Le cortex préfrontal aurait ainsi pour effet d’inhiber de manière significative les manifestations d’agressivité.

Ce phénomène d’agressivité se manifestait, chez les volontaires concernés, après l’absorption de deux verres d’alcool. Il semblait donc clairement établi que la consommation d’alcool, même modérée, pouvait induire de l’agressivité.

Cette étude pourrait contribuer, avec d’autres travaux du même genre, à mieux comprendre les effets de l’alcool sur le cerveau. De telles recherches permettraient ainsi d’anticiper les comportements agressifs provoqués, chez certaines personnes, par une consommation limitée d’alcool.

Il serait alors plus facile de sensibiliser leur entourage à la manière d’apaiser des personnes dont on sait que l’alcool les rend agressives.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre