Sciences

Pourquoi la menthe rafraichit ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Si vous sucez un bonbon à la menthe ou buvez un grand verre de menthe à l’eau, vous éprouvez une immédiate sensation de fraîcheur. Mais qu’est-ce qui donne à la menthe ce pouvoir particulier?

Un “faux” message

Cette impression de fraîcheur qui envahit la bouche quand vous mâchez un chewing-gum à la menthe, d’où vient-elle? Le responsable est un composé de la menthe, le menthol. Alors, comment s’y prend-il?

En fait, le menthol ne rafraîchit pas directement la bouche. Il envoie plutôt un message au cerveau pour l’alerter sur l’ambiance froide qui règne dans votre bouche. Ce faisant, le menthol “trompe” le cerveau sur ce qui se passe réellement quand vous mâchez votre chewing-gum à la menthe.

Le menthol active en réalité des récepteurs sensoriels sensibles au froid, qui se trouvent sur la langue mais aussi sur la peau. Ils sont d’ailleurs beaucoup plus présents dans la bouche que sur notre épiderme. Ce qui n’empêche pas de ressentir la même impression de fraîcheur en appliquant une crème à base de menthol sur des jambes lourdes.

Ces récepteurs sont eux-mêmes reliés à des nerfs qui font circuler l’information jusqu’au cerveau. Dupé par ce message, le cerveau enregistre ce qu’il croit être une véritable sensation de froid.

Cependant, si la consommation de menthol est trop importante, elle peut provoquer l’effet inverse, suscitant une impression de chaleur.

Une protéine rafraîchissante

Ce capteur du froid se compose d’une protéine spécifique. Pour prouver qu’elle jouait un rôle essentiel dans notre perception des basses températures, des chercheurs en ont privé des souris de laboratoire.

Dépourvus de cette protéine, ces animaux n’ont montré aucun réaction au froid. Cette indifférence au froid s’est manifestée jusqu’au moment où il pouvait provoquer des douleurs.

Peu abondant à l’état naturel, le menthol est largement synthétisé, de manière à répondre à une demande croissante. Le menthol d’origine naturelle est entièrement rafraîchissant. Au contraire, l’un des composants du menthol de synthèse ne possède pas cette propriété.

Cette vertu rafraîchissante n’est pas le monopole du menthol. Elle est aussi l’apanage de l’eucalyptol qui, comme son nom l’indique, se trouve dans l’eucalyptus.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre