Histoire

Pourquoi la flotte jaune est restée célèbre ?

hist Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Histoire” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Composée de 14 bateaux en provenance de pays divers, la flotte jaune est restée bloquée dans le canal de Suez – de 1967 à 1975 – en conséquence de la guerre des Six Jours opposant Israël aux pays arabes voisins.
Progressivement recouverts du sable venant du désert, ces navires héritèrent – de ce fait – du surnom sous lequel on les désigne toujours actuellement.

Pris au piège

Déclenchée le 5 juin 1967, la Guerre des Six Jours a opposé le jeune État d’Israël à bon nombre de ses voisins arabes, tels que l’Égypte, la Syrie, la Jordanie ou encore l’Irak.

Bien qu’étant très court – comme son nom le laisse supposer – ce conflit a eu des conséquences inattendues sur des non-belligérants.

En effet, parmi les victimes collatérales, se trouvait une flotte de quatorze bateaux (en provenance de pays divers, allant de la Suède à la Tchécoslovaquie, en passant par la France) prise au piège au milieu du canal de Suez (en Égypte), lorsque la guerre éclata.

Alors que le gouvernement égyptien avait décidé de bloquer les extrémités du canal, la flottille dut séjourner sur le Grand Lac Amer – situé au milieu du canal – en attendant que les antagonismes se résolvent.

Ce que les passagers ne savaient pas encore, néanmoins, c’est que cette situation perdurerait pendant plusieurs années.

Le temps passe

Interdits de naviguer, les équipages furent contraints de saborder leurs navires, trois jours après que les autorités égyptiennes eurent décidé de bloquer les deux extrémités du canal.

Bloqués sur le Grand Lac Amer, les marins durent donc s’organiser pour occuper leurs journées et maintenir des activités sociales.

Ainsi, pendant que leurs bateaux se recouvraient d’une fine pellicule de sable jaune amenée par le désert (qui donnera donc le surnom sous lequel on désigne encore leur flotte), les membres d’équipage des quatorze bateaux fondent l’Association du Grand Lac Amer, avec pour but de maintenir un soutien mutuel entre les différents marins présents sur place.

Dans la foulée, des évènements comme les “Jeux olympiques du Lac Amer” sont mis en place (en référence aux JO d’été de Mexico, organisés en 1968), alors qu’un système postal de fortune est inauguré.

Progressivement, néanmoins, des membres d’équipage sont renvoyés chez eux (comme les marins allemands rentrant en Allemagne, en 1972), jusqu’à ce que le canal de Suez se rouvre au transport international, en 1975.

Le point d’orgue à plus de 8 ans de surplace en mer inconnue.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre