Sciences

Pourquoi la date de la destruction de Pompéi est surement fausse ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
De nombreuses recherches ont toujours lieu sur le site de Pompéi, qu’une violente éruption du Vésuve, le 24 août 79 après J.-C., a rayé de la carte. Des découvertes récentes laissent cependant penser qu’il faudrait peut-être réviser la date retenue pour cet événement dramatique.

Deux nouvelles victimes du Vésuve

Tout de suite après l’éruption du volcan, d’énormes nuées ardentes, composées de gaz, de cendres et de blocs de lave, a submergé la ville. Ce nuage toxique et brûlant tue des milliers de gens.

On en a retrouvé certains, figés pour l’éternité dans leur tentative de fuite. Des moulages ont en effet permis de reconstituer les corps pétrifiés. Et de nouvelles victimes sont toujours identifiées, nous en apprenant davantage sur la nature de la catastrophe.

C’est le cas de ces deux habitants de Pompéi, qui viennent d’être mis au jour. L’un d’eux était sans doute un esclave, reconnaissable à sa courte tunique et à certains signes trahissant un travail manuel.

À ses côtés gisait un homme d’une trentaine d’années, mieux vêtu. Il s’agissait sans doute du maître du jeune esclave.

Une date à revoir?

A priori, cette découverte est assez banale; les archéologues ont l’habitude de retrouver des corps sous la couche de cendres qui avait recouvert Pompéi. Par contre, c’est la première fois qu’on met la main sur leurs vêtements.

Et la tunique et le manteau portés par les deux hommes donnent de précieuses indications. En effet, ils sont en laine. le maître et son esclave se seraient-ils vêtus de la sorte en plein mois d’août? C’est peu probable.

Il existe d’autres éléments plaidant en faveur d’une date plus tardive que celle du 24 août, donnée par Pline le Jeune, qui fut pourtant témoin de l’éruption. On a ainsi découvert une inscription, tracée au charbon de bois, sur un mur de la ville détruite.

Sur la muraille était écrite une date, celle du 16e jour avant les calendes de novembre. Les calendes indiquant, dans le calendrier romain, le début de chaque mois, cette date équivalait donc au 17 octobre. Un moment assurément plus propice au port de vêtements de laine!

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre