Voyage

Pourquoi la Beetham Tower de Manchester fait parler d’elle ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
La Beetham Tower, à Manchester, domine de toute sa hauteur les maisons en briques rouges des environs. Construite de 2004 à 2006, cette grande tour, à la conception un peu futuriste, est connue pour le curieux phénomène qu’elle produit parfois.

Le plus haut building de Manchester

Avec ses 168 mètres de hauteur, et ses 48 étages, la Beetham Tower est le gratte-ciel le plus élevé de Manchester. En dehors de certaines constructions londoniennes, comme le Shard ou la Heron Tower, aucune tour du Royaume-Uni n’est aussi haute.

La tour est même considérée comme le bâtiment résidentiel le plus élevé d’Europe. Construit par un architecte réputé, qui vit lui-même au sommet de la tour, la Beetham Tower abrite un hôtel et des logements de standing, dont plusieurs penthouses. Elle comporte aussi des niveaux souterrains et des places de parking.

Un bruit étrange

Mais si la tour est renommée, ce n’est pas seulement pour sa hauteur et son architecture. Par temps de grand vent, un sifflement strident semble provenir du bâtiment. Ce n’est pas une illusion.

C’est bien la tour qui produit ce son perçant. En effet, le vent s’engouffre entre les lames d’une structure en verre édifiée au sommet de la Beetham Tower. La force du vent provoque cet étrange phénomène acoustique. Le bruit est si gênant que des habitants de la ville s’en sont plaints alors que la tour venait à peine d’être inaugurée.

À l’évidence, l’architecte n’avait pas prévu un tel défaut. Face aux nombreuses critiques, il avait promis, en 2012, de faire les aménagements nécessaires. Mais le vent produit toujours le même effet.

S’ils ont été réalisés, les travaux prévus par l’architecte n’ont pas réussi à résoudre le problème. En attendant, des internautes pleins d’humour ont transformé la tour siffleuse en personnage de dessin animé.

Flanquée de deux yeux aux sourcils froncés, la Beetham Tower est devenue “angry Beetham”, qu’on pourrait traduire par “Beetham furieux”. Toujours sur le mode ironique, des messages préviennent les habitants de Manchester que, quand la tour siffle, elle nourrit des intentions belliqueuses. Pour beaucoup d’entre eux, la tour s’est transformée en un être vivant.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre