Culture G.

Pourquoi Jules Verne fut un visionnaire ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Jules Verne est l’auteur d’ouvrages extrêmement célèbres. Pour en citer quelques uns publiés au 19e siècle: Voyage au centre de la Terre, Cinq semaines en ballon, Le Tour du Monde en 80 jours,
ou encore Vingt mille lieues sous les mers.

Au fil de ses romans d’anticipation, il fit preuve de génie en imaginant des technologies qui furent réellement mises au point bien plus tard. Il fut donc véritablement un visionnaire. Je vous propose de voir cinq de ces technologies.

La première: le sous-marin électrique
Jules Verne imagine cette machine dans Vingt mille lieues sous les mers, écrit en 1869. Il lui donne un nom: le Nautilus, un capitaine, Nemo, et un mode de fonctionnement, l’électricité. Si les sous marins existaient bien quand le livre fut publié, aucun n’utilisait l’électricité comme source d’énergie. Il faudra attendre 15 ans, 1884, pour que le premier sous-marin électrique soit construit.

Seconde technologie anticipée par Jules Verne, l’hologramme. Cette fois c’est dans Le Château des Carpathes publié en 1892, que l’auteur l’imagine, ou presque. L’image de quelqu’un est projetée sur un miroir pendant que sa voix est diffusée, donnant ainsi l’illusion de sa présence.
Dans la réalité, c’est en 1947, soit plus d’un demi siècle plus tard que l’holographie commencera à être mise au point.

Troisième technologie, la cryogénisation. En 1880, dans La Journée d’un journaliste américain en 2890, Jules Verne traite de l’hibernation humaine. Il s’agit en l’occurence de suspendre les fonctions vitales d’un individu en le refroidissant à 172 degrés celsius avant de le ramener à la vie.
Certes la cryogénisation n’est toujours pas une réalité mais Jules Verne fut bien le premier à l’imaginer.

En revanche, bien réelle celle-ci, la visioconférence. Dans le même roman, La Journée d’un journaliste américain en 2890, il décrit un appareil nommé le phonotéléphote. Il permettait de téléphoner tout en ayant l’image de son interlocuteur.
69 ans plus tard, la visioconférence voit le jour.

Enfin dernière anticipation géniale de Jules Verne, la capsule spatiale. En 1865, dans De la Terre à la Lune, il raconte le premier voyage d’un être humain dans l’espace. Un homme se trouve alors dans un projectile creux propulsé grâce à un canon et mis en orbite autour de la Lune.
Cette fois il faudra attendre presque un siècle, 96 ans pour être précis, pour voir ce rêve fou devenir réalité, avec le russe Youri Gagarine dans le rôle de l’homme projeté !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre