Santé

Pourquoi devrions-nous manger avec les doigts ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Manger avec les doigts est une habitude peu répandue dans les pays occidentaux. Cette pratique est considérée comme mal polie envers les autres convives. Pourtant cette manière de se nourrir serait bénéfique pour la santé.

L’invention de la fourchette remonte à la Rome Antique. Ce couvert de table servait à l’origine à prélever des morceaux de viande dans la marmite sans se brûler. Mais la fourchette reste pendant des siècles un ustensile très peu répandu. Elle fera son apparition en France grâce à Catherine de Médicis. Son fils Henri III va populariser la fourchette au sein de la cour Royale. Progressivement l’usage de ce couvert de table va s’imposer au sein de la bourgeoisie puis va se démocratiser à l’ensemble de la population.

S’alimenter avec les doigts présente de nombreux avantages. L’appétit est aiguisé par la vue et l’odorat, mais le toucher ajoute un autre sens qui va déclencher des mécanismes biologiques importants pour une meilleure digestion. Le contact des doigts avec la nourriture permet de recueillir des données utiles au cerveau : la température du plat ou la consistance des aliments. Dès réception de ces informations, le cerveau va initier une série de processus biologiques comme l’activation d’enzymes spécifiques de la digestion. Ces protéines sont indispensables pour dégrader les aliments en composés plus facilement assimilables par l’organisme.

L’utilisation de la fourchette permet de prélever de grandes quantités de nourriture en une seule fois et incite à ingérer trop rapidement son plat, même au-delà de sa faim car le cerveau met 20 minutes pour déceler le niveau de satiété d’un individu. En s’alimentant avec la main, la quantité de nourriture ingérée à chaque bouchée est plus faible, ainsi le risque de surconsommation alimentaire est réduit, avec pour conséquence, une diminution de la probabilité de développer des pathologies comme le diabète de type 2 ou des maladies cardiovasculaires.

Manger avec les mains est meilleur pour la santé, mais certaines précautions sont indispensables pour s’alimenter sans risque d’intoxication. Avant de se mettre à table, il est impératif de bien se laver les mains. En effet, un nettoyage minutieux des doigts permet d’éliminer les bactéries responsables de troubles gastriques. Toutefois, le lavage des mains n’élimine pas totalement les bonnes bactéries. Ces microorganismes sont indispensables pour combattre les microbes présentant dans l’organisme et pour préserver la flore intestinale. Ainsi, manger avec les doigts contribue à améliorer les défenses immunitaires.

Manger avec les doigts a un effet sur le gout des aliments. D’après les adeptes de cette pratique très courante en Asie, les papilles gustatives sont plus sollicitées ce qui permet de révéler toutes les saveurs des plats… sans oublier que toucher les aliments avant de les porter à la bouche limite le risque de se brûler le palais avec un plat trop chaud.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre