Culture G.

Pourquoi vend-on certains produits par 6 ou 12 ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Il existe un certains nombre de produits vendus ni en vrac ni à l’unité, mais en nombre prédéfini. C’est le cas par exemple des oeufs, des huîtres et des yaourts… Même s’il est bien sûr possible d’en acheter un exemplaire, la plupart du temps ils sont proposés par lot de 6 ou 12.

Cette pratique remonte au Moyen Age.

En effet c’est à cette époque que les commerçants se mirent à proposer certains de leurs produits par 12 ou par des multiples de 12. En tous cas donc, à utiliser le chiffre 12 comme base de calcul.

Pourquoi 12 ? Tout simplement parce que cela correspond au nombre de phalanges sur une main qu’il est possible de compter en utilisant son pouce. Il y a en effet 12 phalanges sur les 4 doigts restants.

Ainsi même quand l’autre main est occupée, par exemple pour chercher la monnaie ou se saisir de la marchandise, le commerçant peut poursuivre sereinement son calcul.

Par ailleurs, le chiffre 12 peut être aisément divisé par 6, 4, 3 et 2. La main libre faisait donc office de «boulier naturel» pour le vendeur.

Vette tradition traversa les siècles alors que des moyens de compter infiniment plus sophistiqués sont aujourd’hui à notre disposition.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre