Culture Générale

Pourquoi parle-t-on de la “Silicon Valley” ?

silicon

S'abonner au podcast
Toutes les plus grandes sociétés du secteur des nouvelles technologies y sont installées. La Silicon Valley se trouve au sud-est de San Francisco. Cette région n’est pas une vallée au sens géographique et la ville la plus importante y est San José. L’expression ne correspond donc pas à une entité administrative. 3 millions de personnes y vivent et 6 000 entreprises de haute technologie y sont installées.

Mais venons-en au nom. En anglais, on dit « Silicon Valley » sans mettre d’article avant, ou alors on parle de “The Valley”. Mais comment expliquer cette formule étrange ?

Longtemps cette région était connue, en raison de ses nombreux vergers, comme la «Valley of Heart’s Delight» (la vallée des délices du cœur). Elle devint la “Silicon Valley” au début des années 1970 en raison de l’université de Stanford qui est très proche. Attirées par les compétences de ses membres, des sociétés produisants des puces électroniques s’y sont installées. Pour fabriquer ces puces le matériau de base est le silicium, ce semi-conducteur utilisé dans les circuits intégrés. Or en anglais on dit «silicon».

Mais il fallut l’intervention d’un journaliste pour que l’expression soit largement adoptée. Ce fut le cas avec un journaliste du magazine Electronics News, Don Hoefler, qui utilisa l’expression «Silicon Valley» dans ses articles à partir de 1971.

Impossible de parler de la Silicon Valley sans dire un mot sur celui qui inventa presque le concept de start-up, Frederick Terman. Sa famille s’installe à Stanford en 1910. La même année se créée dans un garage, déjà, la première société dans le domaine technologique, Federal Telegraph, dans le domaine de la radiophonie. Fred Terman fait des études d’ingénieur en électronique et devient professeur à Stanford. Dès lors il n’aura de cesse d’encourager ses élèves à innover et créer leur entreprise. Résultat, en 1939, deux de ses étudiants, Bill Hewlett et David Packard créent la société HP.

Enfin rien à voir, mais sachez que la Silicon Valley jouit de ce qui est jugé comme le meilleur climat des Etats-Unis ! Contrairement à San Francisco ou à d’autres villes côtières, elle se trouve un peu dans les terres et ne subit pas le fameux brouillard. La température y est également plus élevée de 10 degrés en moyenne sur l’année.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre