Sciences

Où vont les débris spatiaux ?

deb

S'abonner au podcast
Pour être synthétique, ils tournent ! Et oui, des centaines de milliers de débris spatiaux tournent en orbite au-dessus de nos têtes. Ce sont, pour la plupart, des morceaux de satellites ou de fusées. Mais par leur accumulation, ils finissent par poser des problèmes de sécurité pour les futurs engins spatiaux et aussi pour les astronautes.

Ainsi à l’avenir, aucun projet spatial ne pourra être validé sans une évaluation précise des risques que d’éventuels débris spatiaux en orbite pourraient faire courir à leur environnement.

Une des solutions proposées pour se débarrasser de ces débris est très simple. Il suffirait de doter l’engin concerné, un satellite par exemple, d’une réserve finale de carburant. Arrivé en fin de vie, ce carburant supplémentaire permettrait au satellite de quitter son orbite et d’être précipité dans l’atmosphère terrestre.

À son contact, et par un effet de friction, le satellite, porté à d’énormes températures, va littéralement fondre.

Les scientifiques rivalisent d’imagination pour éviter aux engins spatiaux des collisions fatales. C’est ainsi qu’un programme est à l’étude pour les doter d’un dispositif leur permettant de détecter, et donc d’éviter, les débris spatiaux environnants.

D’autres projets sont en préparation. L’un d’eux permettrait le lancement de satellites pouvant, grâce à une surface aimantée, attirer les débris spatiaux, les détournant ainsi de leur orbite pour les jeter au cœur de l’atmosphère terrestre. Ils agiraient ainsi comme de véritables “nettoyeurs” de l’espace.

D’autres engins, dotés de filets ou d’un bras articulé, sont également à l’étude. Leur but est le même : débarrasser l’espace de ses centaines de milliers de débris spatiaux.

Certains programmes mettent plutôt l’accent sur la réparation de certains satellites, abandonnés après usage et devenus dès lors des débris spatiaux. Il est donc question de lancer dans l’espace un engin capable d’examiner et de remettre en état de vieux satellites.

Il est encore envisagé de détourner certains satellites vers une orbite très peu fréquentée, réservée en quelque sorte aux débris spatiaux. Enfin, une zone inhabitée, au cœur du Pacifique Sud, pourrait être destinée à la réception de certains de ces débris.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre