Sciences

Peut-on se souvenir de sa naissance ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Nos souvenirs remontent-il le cours de notre vie, jusqu’au moment même de la naissance? Tout dépend de quel type de souvenirs il s’agit, et de quelle sorte de mémoire. Des études récentes permettent en tous cas d’en apprendre davantage sur la fixation des souvenirs les plus précoces.

Très tôt, le jeune enfant développe certaines formes de mémoire. L’une d’elle lui permet de se rappeler certains gestes, nécessaires à l’accomplissement d’une action précise. Une autre lui permet d’emmagasiner des connaissances, utiles à la conduite de la vie de tous les jours.

Mais la mémoire épisodique, qui lui permet de se souvenir de faits précis, n’est pas vraiment fixée avant l’âge de 3 ans, quand ce n’est pas plus tard. C’est à ce moment-là que les souvenirs se gravent dans la mémoire et peuvent se conserver toute la vie.

Cela ne veut pas dire, pourtant, que les enfants plus jeunes ne peuvent pas se souvenir de certains épisodes. Ils en ont bien la faculté, seulement, avant l’âge de 3 ans, ils ne parviennent pas à garder ces souvenirs très longtemps. Plus l’enfant est jeune, plus la capacité de mémorisation sur le long terme est limitée. Des tests précis, menés sur de jeunes enfants, ont permis de l’établir.

Dans ces conditions, il est a priori plus qu’improbable qu’un adulte soit en mesure de se rappeler sa naissance.

Et pourtant, certaines personnes, sans remonter peut-être à leur naissance, croient se souvenir d’événements survenus très tôt dans leur vie. En fait, dans un tel cas ce “souvenir” a été forgé, à leur insu, par un récit familial récurrent. En s’incorporant à la mémoire, il a fini par revêtir l’aspect d’un souvenir personnel.

Par ailleurs, psychologues et spécialistes de la petite enfance précisent que la manière dont se sont passés la grossesse et l’accouchement peut expliquer certains troubles ressentis par les jeunes enfants. Des difficultés à s’endormir ou certains comportements alimentaires pourraient ainsi trouver leur source dans une grossesse difficile ou un accouchement compliqué.

Il ne s’agirait pas à proprement parler de souvenirs, mais d’impressions suffisamment fortes pour influer sur le comportement et le développement de l’enfant.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre