Sciences

Lire à haute voix aide-t-il à mémoriser ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
D’après des recherches récentes, il semblerait que la lecture à voix haute nous permettrait de mieux mémoriser ce que nous lisons que toute autre forme de lecture. Le processus particulier impliqué par cette activité expliquerait son efficacité.

La lecture à voix haute facilite la mémorisation

Une étude récente vient de montrer le rôle joué par la lecture à voix haute dans la mémorisation. Elle a été menée avec la collaboration d’un groupe d’étudiants. Ils ont d’abord été invités à enregistrer plus de 150 mots.

Quinze jours plus tard, les chercheurs ont présenté 20 mots à ces volontaires. Pour les besoins de l’expérience, les étudiants ont été répartis en quatre groupes, chacun devant s’approprier ces mots d’une manière différente.

Selon les groupes, les étudiants les lisaient de manière silencieuse ou à voix haute, les entendaient par la voix d’un autre locuteur ou encore écoutaient leurs propres enregistrements de ces mots.

Les volontaires devaient ensuite indiquer quels mots, parmi ces 20 vocables, ils avaient entendus lors de la première séance. C’est le groupe ayant lu les mots à voix haute qui obtint les meilleurs résultats, la lecture silencieuse paraissant, a contrario, la méthode de mémorisation la moins efficace.

Pourquoi cette technique est-elle efficace?

Comment expliquer que la lecture à voix haute facilite le processus de mémorisation? D’abord par son mécanisme même. Au contraire de la lecture silencieuse, la lecture à voix haute nous apporte un double bénéfice.

En effet, elle se manifeste par la parole, qui est une action, et implique en outre l’audition d’un son. Ce double effet nous impliquerait davantage dans la prise en compte des mots que nous lisons.

Le fait de prononcer des sons suppose une manipulation de l’information qui sollicite davantage les zones du cerveau impliquées dans le processus de mémorisation. Par ailleurs, la lecture à voix haute permet de mieux s’approprier chaque mot, donc de lui conférer davantage de sens.

Par cette technique, la personne concernée tend aussi à relier sa lecture à soi, c’est-à-dire à son expérience personnelle. Autant d’éléments qui sont réputés faciliter l’action de la mémoire. Il reste à mesurer l’efficacité de la lecture à haute voix sur la mémorisation d’un texte.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre