Culture Générale

Comment peut-on marcher sur le feu ?

expl

S'abonner au podcast
Les fakirs qui marchent pieds nus sur des braises n’ont pas de super pouvoirs. Ils tirent tout cimplement profit d’un phénomène physique : la thermodynamique et plus précisément la conductivité thermique, c’est à dire comment la chaleur est conduite, se propage.

Mais avant de voir de quoi il s’agit, sachez que la pratique de la marche sur le feu est très ancienne. Elle était déjà pratiquée au 13e siècle avant JC en Inde. On la retrouve dans le livre d’Isaïe, et on sait qu’elle était aussi un rite ancestral durant l’Antiquité. Platon et Virgile en rapportent des récits.

Comment expliquer ce qui semble relever de la magie ? L’astuce consiste ici à marcher sur du charbon. Pourquoi du charbon ? Et bien parce que même s’il peut effectivement devenir très chaud au milieu de la braise, jusqu’à 1000 °C, sa conductivité thermique est très mauvaise. Cela signifie qu’il conduit mal la chaleur, y compris aux objets (votre pied en l’occurence) qui sont en contact avec lui. La chaleur à la surface du charbon n’est pas très importante. Jugez plutôt: si le centre d’un morceau de charbon est à 1 000 °C, l’extérieur peut tout à fait n’être qu’à 50 °C.

Au contraire, par exemple le métal, est une très bon conducteur de la chaleur. Il suffit de l’effleurer pour assurément se brûler. Par contre en contact avec le charbon, celui-ci ou plutôt sa température, diminue avant même que sa chaleur intérieure n’atteigne sa surface. Ce qui signifie que si vous ne restez que très peu de temps en contact avec la braise, le charbon chaud en son coeur n’a pas le temps de vous brûler.

Enfin, dernier caractéristique du charbon expliquant que l’on puisse marcher dessus pieds nus, sa surface est irrégulière. Votre pied n’est donc que partiellement en contact avec lui, réduisant d’autant la sensation de chaleur.

1 commentaire

1 commentaire

  1. DRUDI Jean

    21 décembre 2018 at 4 h 50 min

    Des conneries…En Polynésie, la Marche sur le Feu est gérée par des “Taua”, (prêtres- sorciers), qui font toute une préparation “sacrée”, et ce n’est pas du charbon, mais des pierres volcaniques, sur un feu de bois des “motus”…
    Seule une personne “pure”, peut traverser le brasier d’au moins 20 mètres, sans se brûler…je l’ai fait sans problème…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre