Culture Générale

Peut-on manquer de larmes ?

lar

S'abonner au podcast
La question à laquelle je vous propose de répondre est bien celle de savoir si le corps peut être à court de lames si on pleure trop.

Et bien oui ! L’expression “pleurer toutes les larmes de son corps” décrit une réalité. Nos larmes sont limitées.

Une larme est une goutte du liquide lacrymal, un liquide physiologique naturellement salé dont le rôle est d’humidifier l’oeil en permanence. Il est sécrété par les glandes lacrymales et stocké dans une petite poche qui se trouve entre le nez et l’oeil.

Or cette poche a une taille finie. Elle mesure 15 millimètres de long et compte tenu de ces dimensions ne peut contenir, au maximum, que 0,425 millilitres de larmes.

Mais on pourrait imaginer que si la poche de stockage a une taille limitée, les glandes lacrymales, elle, peuvent en produire en continue. Et bien non. La production est aussi limitée: 0,1 millilitre par heure ,c’est tout.

A noter par ailleurs que le liquide lacrymal ne sert pas uniquement aux larmes de pleurs. C’est lui qui lubrifie les yeux quand ils clignent.

Il y a une exception: les femmes enceintes. Leurs glandes lacrymales étantstimulées par les hormones elles peuvent pleurer bien au dela des quantités évoquées.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre