Culture Générale

Pourquoi offre-t-on des dragées ?

dragee

S'abonner au podcast
Lors des mariages, baptêmes et autres célébrations il est fréquent et traditionnel d’offrir aux invités des dragées, ces amandes enrobées de sucre.

Cette coutume n’est pas récente. Elle date de l’Antiquité. Vers 170 av. J.-C., un confiseur romain du nom de Julius Dragatus, mit au point ce bonbon particulier sans vraiment le vouloir. Exemple de sérendipité, au même titre que la tarte tatin (au moins dans le récit légendaire de son invention) il fit tomber une amande dans un pot de miel. Quelques heures plus tard il la ressortit et la gouta. Appréciant le goût, il décida d’en servir lors de la présentation officielle du fils d’un notable de la ville.

Ces “dragati” du nom du confiseur rencontre immédiatement un grand succès. La population (d’abord les classes aisées romaines puis la plupart de des gens) prend alors l’habitude d’en offrir aux grandes occasions. Cette tradition atteint la France au 13e siècle.

Mais une autre explication existe, celle-ci franco-française. La dragée aurait été créée en 1220 par un apothicaire de la cité de Verdun alors qu’il cherchait un moyen de faciliter la conservation et le transport des amandes qu’il utilisait. Il eut alors l’idée de les enrober de sucre et de miel durcis à la cuisson.

On prétend alors que la dragée a des vertus curatives. Elle permettrait de régler les problèmes de fécondité, selon la théorie des humeurs. On en met donc sur les tables des célébrations liées à la famille.

A la cour de Louis XIV, elle fait partie des “épices de chambre” et la famille de Médicis l’introduit dans les grandes cours d’Europe.

En 1750, un confiseur parisien, Pecquet, invente la dragée moderne, lisse. Pour cela il fait cuire du sirop de sucre autour d’une amande dans des bassines en mouvement pendant 24 heures.

A noter que selon la tradition on doit offrir pour un mariage 5 dragées, pour 5 vœux : fécondité, félicité, prospérité, santé et longévité. Par ailleurs le nombre impair symbolise l’indivisibilité de l’union des mariés.

Source

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre