Tech/Science

Pourquoi n’y a t il pas de gratte-ciel en bois ?

bois

S'abonner au podcast
A ce jour le bâtiment en bois le plus haut du monde est le Brock Commons, un dortoir de 18 étages à Vancouver. Il accueille l’université de Colombie Britannique, ses 400 étudiants, et culmine à 53 mètres de haut. Il a couté 51 millions de dollars.

Mais à part ce bâtiment, rares sont ceux (de nombreux étages) qui utilisent le bois.

Pourtant jusqu’à la fin du XIXe siècle aux États-Unis , le matériau privilégié pour construire des bâtiments était bel et bien le bois. Mais après de nombreux incendies (notamment celui de Chicago en 1871) à différents endroits du térritoire, les architectes se mirent tous à utiliser l’acier et le béton. Voilà pourquoi aucun très haut gratte-ciel ne fut jamais construit en bois.

Cependant aujourd’hui les progrès techniques rendent possible son utilisation, notamment le bois lamellé croisé, une sorte de contreplaqué très résistant, dont l’autre atout est de ne pas laisser s’échapper le CO2 des bâtiments. Des projets commencent à voir le jour.

Parmi eux l’université de Cambridge travaille sur la River Beech Tower, un édifice de 80 étages, qui serait composé à la fois de verre et bois de hêtre.

Mais surtout, le groupe Sumitomo Forestry a pour projet de faire sortir de terre un tour de 350 mètres à Tokyo. Cette société veut ainsi célébrer ses 350 ans d’existence en 2041 en participant à la transformtion de villes.

En février, les plans ont été dévoilés. Réalisé à 90% en bois, il comporterait 70 étages, avec un squelette apparent en poteaux et poutres de bois. Baptisé W350, le bâtiment hébergerait des logements, des bureaux, des commerces et un hôtel. Les 10% d’acier permettraient au batiment de résister aux tremblements de terre.

Ce type de projet offrirait un débouché au bois japonais dont les vastes forêts de cèdres et de cyprès plantées après la deuxième guerre mondiale ne sont pas utilisées et même laissées à l’abandon.

Le principal obstacle à ce type de constrution reste le coût: 4,6 milliards d’euros, soit le double d’un bâtiment conventionnel.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre