Histoire

Pourquoi Nannel Mozart fut-elle sacrifiée ?

moz

S'abonner au podcast
Si tout le monde connaît Wolfgang Amadeus Mozart, seuls les érudits savent qu’il avait une sœur aînée tout aussi douée pour la musique.
Surnommée affectueusement “Nannerl”, Maria Anna Walburga Ignatia Mozart a néanmoins vu sa carrière être contrariée par les carcans misogynes de son époque.

L’alter ego de son jeune frère

Fille aînée du couple formé par Anna Maria et Leopold Mozart, la jeune Nannerl a cinq ans de plus que son frère Wolfgang Amadeus, né en 1756.

Tous deux très proches depuis leur plus tendre enfance, ils développent une relation fusionnelle, allant même jusqu’à élaborer un langage secret pour communiquer.

Le goût qu’ils ont pour la musique est évidemment l’un des ciments de leur complicité, Nannerl ayant été initiée au clavecin dès l’âge de sept ans, devant les yeux ébahis de son petit frère. Très doués en plus d’être complémentaires, les deux jeunes musiciens se produisent rapidement en concert dans plusieurs grandes villes d’Europe.

Ainsi, les deux enfants (âgés respectivement de 11 et 6 ans) se rendent-ils en duo à Vienne, Munich, Paris ou encore Londres, pour jouer devant un parterre de mélomanes ébahis devant le talent précoce de ces jeunes prodiges.

Très rapidement, néanmoins, Wolfgang se charge de la composition et des performances
instrumentales, tandis que sa sœur aînée l’accompagne ou chante à ses côtés.

Des rêves brisés

Malgré des talents évidents dans le domaine de la composition et de l’interprétation musicale, la jeune Nannerl est en effet bridée par son père Leopold. Ce dernier voit dans Wolfgang Amadeus un talent inestimable auquel il faut se consacrer en priorité, le rôle de sa fille aînée devant se réduire à celle d’une femme à marier.

Ainsi, lorsque Nannerl atteint l’âge de 18 ans, Leopold Mozart lui interdit d’étudier le violon et cesse de l’emmener en tournée avec son frère cadet.

De plus, Nannerl doit donner des cours de piano pour financer les déplacements de Wolfgang Amadeus en Italie, ce qui finit par la plonger dans un état de dépression préjudiciable.

La musicienne maintient malgré tout des rapports cordiaux avec son frère, mais leurs rapports se distendent inexorablement.

Tandis que Wolfgang se marie et devient une vedette internationale, Nannerl se voit en effet contrainte d’épouser un homme choisi par son père. Devenue mère au foyer, elle ne se consacre plus que très rarement à la musique et finir par mourir aveugle en 1829.

Un bien triste sort pour un talent d’exception.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre