Histoire

Quel est le mystère des disparus du phare d’Eilean Mòr ?

phare

S'abonner au podcast
Situé au large des îles occidentales d’Écosse (également appelées “Îles Flannan”), l’île d’Eilean Mòr abrite un phare depuis la fin du XIXe siècle. C’est dans ce lieu précis que s’est déroulé l’un des évènements les plus mystérieux du siècle dernier : celui de la disparition subite des trois gardiens qui habitaient le phare.

Des disparitions surprenantes

Mis en service depuis le 7 décembre 1899, le phare d’Eilean Mòr a pour mission d’aiguiller les marins naviguant au large des mers écossaises.

Quatre personnes sont affectées pour le faire fonctionner à plein temps.
Parmi elles, trois hommes composent une équipe de garde, tandis que le quatrième prend deux semaines de repos.
Ainsi s’opère un roulement régulier, afin que chaque gardien puisse se reposer à tour de rôle.

Toutefois, cette organisation sans faille connaît une perturbation majeure, un an seulement après la mise en fonction du complexe.

En effet, le 15 décembre 1900, la lumière du phare s’éteint soudainement. Un petit navire passant dans les parages remarque ce dysfonctionnement et le signale immédiatement aux autorités maritimes.

Le gardien en congé se rend sur l’île, cinq jours plus tard, mais ne trouve aucune trace des trois hommes censés habiter le phare. La grille est fermée, les cendres de la cheminée sont froides et rien ne semble trahir une présence humaine ayant récemment occupé les lieux.

Quelles sont les explications possibles ?

Après des jours de recherches intensives, les autorités écossaises finissent par abdiquer.
Le phare, d’abord désaffecté, ne sera remis en fonction qu’en 1971, mais cette fois-ci avec un système d’allumage fonctionnant de manière automatique.

L’histoire passionne néanmoins l’option publique et de nombreux livres, films et documentaires ont tour à tour relaté les faits puis proposé des explications plausibles, pour tenter d’élucider ces disparitions mystérieuses.

Ainsi, l’écrivain irlandais Mike Dash compile-t-il, dans un article publié en 1997, de nombreuses théories plus ou moins farfelues sur le sujet.

Selon certaines, les trois gardiens se seraient suicidés, selon d’autres c’est le vent qui les aurait précipités dans les eaux.

Mike Dash accorde toutefois sa préférence à la thèse de la grande vague emportant tout sur son passage, même si aucune preuve concrète ne semble l’appuyer.

Plus qu’un mystère, l’histoire du phare d’Eilean Eilean Mòr fait désormais partie du folklore écossais.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre