Culture Générale

Quel est le mystère de l’évadé d’Alcatraz ?

alcatraz

S'abonner au podcast
Ce mystère est lié à la fuite de la prison d’Alcatraz la nuit le 11 juin 1962, de trois détenus voleurs et braqueurs de banque. Ils prennent la fuite à bord d’un radeau de fortune après avoir creusé le mur de leur cellule. Un quatrième individu devait les rejoindre mais n’a pas réussi car le trou qu’il avait creusé était trop petit pour lui !

Les trois détenus ne seront jamais retrouvés. Les enquêteurs pensent qu’ils se sont noyés dans la baie de San Francisco. Mais leurs corps font toujours défaut.

Là n’est pas le mystère. Faute d’avoir été retrouvés ils sont donc présumés morts. Aucun de leurs proches n’a de nouvelles d’eux et aucun des fugitifs ne semblait avoir les moyens d’assurer financièrement leur cavale. La nuit de leur évasion la marée était particulièrement haute. Ne pas retrouver de corps n’était pas surprenant. Mais à vrai dire un corps fut retrouvé, le 17 juillet 1962, tellement détérioré que l’identification fut impossible. Les enquêteurs eux présumèrent qu’il s’agissait d’un des trois hommes.

L’enquête du FBI s’est poursuivie pendant 17 années, dans un dossier de plus de 1 700 pages jusqu’au 31 décembre 1979 date à laquelle il fut classé et transféré au niveau des Marshals en 1981 qui en eut la compétence jusqu’à ce que l’âge du plus âgé atteigne théoriquement 100 ans.

Mais en 2013, rebondissement. Une mystérieuse lettre fut envoyée aux autorités:«Mon nom est John Anglin. Je me suis évadé d’Alcatraz en juin 1962 avec mon frère Clarence et Frank Morris. J’ai 83 ans et je suis en mauvaise santé, j’ai un cancer. Oui, nous avons tous survécu, mais de justesse».

Toujours selon cette lettre, les deux autres détenus seraient morts, l’un en 2008, l’autre en 2011. Le texte poursuit : «Si vous annoncez publiquement à la télévision que vous me promettez que je n’irais en prison qu’un an afin d’être soigné, je vous dirais exactement où je suis, ce n’est pas une blague».

La police réouvrit l’enquête mais les analyses ADN ne furent pas concluantes.

Toutefois pour la famille de l’auteur présumé de la lettre, les choses ne sont pas si simples. En 2013, ils reçurent d’étranges cartes à Noël et des coups de fil mystérieux de la part d’un homme dont ils étaient persuadés qu’il s’agissait de John Anglin. Mieux une photo existerait datant de 1975 sur laquelle on peut voir deux frères évadés travaillant dans une ferme d’Amérique du Sud. L’image aurait été prise à Rio par un certain Fred Brizzi, qui a grandi avec les frères Anglin et a succombé à un cancer des os en 1993.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre