Santé

Que manger en cas de grippe ?

grip

S'abonner au podcast
En France, la grippe touche chaque année 2 à 8 millions de personnes suivant les années. Dans la majorité des cas, cette maladie est bénigne mais pour surmonter au mieux cette affection, il est important de se nourrir correctement. Certains aliments permettent de lutter efficacement contre le virus responsable de la grippe alors que d’autres nutriments seront importants pour minimiser l’impact de la maladie sur l’organisme.

Pour améliorer vos défenses immunitaires, il faut privilégier les aliments contenant des quantités importantes en vitamine C. Les agrumes comme le citron et l’orange constituent des sources intéressantes de vitamine C mais la goyave et le poivron jaune présentent de plus fortes concentrations de ce puissant antioxydant. Pour bénéficier de tous les bienfaits de ces aliments, il est préférable de les consommer frais. Si vous éprouvez des difficultés à avaler de la nourriture, vous pouvez les mixer pour mieux les assimiler.

Les probiotiques permettent de rééquilibrer la flore intestinale. Ils n’empêchent pas d’être contaminé par le virus de la grippe mais des études ont montré que la prise régulière de ces micro-organismes diminuait l’impact des effets de la grippe sur l’organisme en réduisant la durée de la maladie.

En cas de contamination avec le virus de la grippe, les acides gras essentiels comme les omégas 3 et 6 sont recommandés. Ces lipides participent à la défense immunitaire de l’organisme. Aussi pour combattre le rhume et la grippe, il est recommandé de consommer des poissons gras comme du maquereau ou du saumon, des huiles, de l’avocat et des noix.

En 1926, Dean Francis Smile est l’un des premiers chercheurs à s’étonner de la saisonnalité de la grippe. À l’époque, il avait postulé que cette maladie était liée au manque de soleil durant les périodes hivernales. Cette hypothèse a été confirmée plus de 80 ans plus tard par une équipe de recherche américaine. Leur étude a montré une corrélation positive entre le taux de vitamine D d’un individu et la probabilité de contracter le virus de la grippe. La production de cette molécule est favorisée par les rayons du soleil. En période hivernale, la diminution de l’ensoleillement conduit à une diminution de la synthèse de la vitamine D avec pour conséquence un risque accru d’être touché par la grippe. Aujourd’hui, certains professionnels de la santé recommandent de consommer des compléments alimentaires riches en vitamine D pour prévenir l’apparition de la grippe.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre