Culture Générale

Comment les machines distinguent-elles les vraies des fausses pièces ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Pour reconnaitre chaque pièce les distributeurs analysent deux types de propriétés : physiques et chimiques.

Lorsque vous mettez une pièce dans un distributeur quelconque, de chips et de boissons par exemple, votre pièce va glisser sur un rail incliné selon un angle précis qui va lui donner une certaine vitesse en fonction de son poids. La pièce va alors traverser un champ électromagnétique qui va générer une signature électronique, qui dépend de la composition chimique de la pièce. A chaque type de pièce une signature différente. Et le distributeur les connait toutes. Il peut distinguer une pièce de 1 euro d’une pièce de 2 euros.

Au-delà de ce premier examen, il y a une deuxième sécurité. Après le champ électromagnétique, la pièce doit être suffisamment lourde pour pouvoir passer le rail de rejet. Elle doit être assez lourde pour avoir de l’élan mais pas trop. Son poids, son diamètre et son épaisseur entrent en jeu. C’est le second test, purement physique celui-là.

A noter que les premiers distributeurs automatiques de boissons ont vu le jour en Allemagne et en Suisse.  En France c’est un marseillais, Henri Émile Schloesing, qui mit au point les premières machines présentées à l’exposition universelle de Paris de 1889.  Voici comment cette machine était lors décrite :  « cette invention destinée à procurer des boissons chaudes aux ouvriers du port de Marseille, fonctionne à Paris place de la république. Moyennant 10 centimes, ce distributeur automatique fournit bière, vin ou café. Soixante-dix villes ont autorisé l’établissement de ces appareils schloesing ».

Si on s’interesse maintenant à un autre type de distributeur, de billets cette fois, le premier de l’histoire date de 1967 à l’agence Barclays d’Enfield, en Grande-Bretagne.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre