Culture Générale

Quelle est l’origine des poupées russes ?

pou

S'abonner au podcast
Les poupées russes, aussi appelées “matriochkas”, sont ces poupées de bois de taille décroissante insérées les unes dans les autres.

Leur nom “matriochka”, vient du prénom féminin Matriona, que l’on associe souvent à une femme joviale de la campagne, fardée, au physique robuste et aux formes généreuses.

Leur origine est longtemps restée mystérieuse. On a dit qu’elles matérialisaient l’idée chère aux russes de la vérité se cachant derrière des apparences trompeuses. C’est fort possible mais aujourd’hui on sait exactement d’où viennent ces poupées, en tous cas l’idée de leur emboitement: du Japon.

A la fin du 19e siècle, l’Orient est à la mode dans le pays. Un industriel russe, Savva Mamontov, revient du Japon avec une série de sept Divinités du Bonheur, qui font référence aux sept divinités de la bonne fortune dans la mythologie japonaise. Selon la tradition japonaise ces sept divinités arrivent en ville pour la Nouvelle Année et distribuent des cadeaux aux personnes méritantes. La plus grande poupée de cette série japonaise représentait Fukurokuju, un dieu chauve à l’air heureux et au front haut, avec à l’intérieur les six autres divinités.

Revenons en Russie. Le peintre et artisan populaire Sergueï Malioutine voyant cette série de divinités en crée une version russe dans son atelier d’artisanat populaire de Serguiev Possad: une poupée représentant une paysanne souriante à l’intérieur de laquelle se trouvent tous ses enfants.

Le succès est immédiat. Cette poupée très populaire est rapidement surnommée du prénom le plus courant pour les paysannes, Matriona. En 1900, ce jouet est présenté à l’Exposition universelle de Paris, où là encore il rencontre un grand succès. Il y remporte même une médaille de bronze.

30 ans plus tard l’Etat produit lui-même ces poupées. L’internationalisme soviétique est représenté par des poupées de différents nationalités.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre