Sciences

Quelle est l’origine des noms des constellations ?

cons

S'abonner au podcast
Dans le ciel, une constellation est un ensemble d’étoiles. Des étoiles qui sont assez proches les unes des autres pour qu’une civilisation, dans l’histoire des hommes, ait imaginé que des liens les unissaient.

Ainsi selon les cultures les constellations changent. Aujourd’hui, l’Union astronomique internationale en dénombre 88. 88 constellations très précises qui découpent le ciel à tel point que tout point appartient à l’une d’entre elles.

Ces constellations sont divisées en deux, car il y a deux hémisphères sur Terre. Elles ont ainsi des origines différentes dans ces deux hémisphères.

Les constellations boréales, c’est à dire celles du nord, sont les plus anciennes, et remontent à l’Antiquité, car visibles depuis les régions de la Méditerranée par les astronomes de cet époque. Il y a 4000 ans les astronomes de Mésopotamie (qui correspond à l’actuel Irak) ont nommé 12 constellations zodiacales originelles en utilisant des termes en lien avec leurs activités pastorales et de paysans.

Ainsi ils nommèrent Bélier la constellation dans laquelle se trouvait le Soleil, au début du printemps, car c’est à cette période que naissent les agneaux. De même la constellation du Cancer, tire son nom de sa façon de “se déplacer”. Elle semble marcher à reculons du nord vers le sud, en été. Une déplacement qui ressenble à celui du crabe (le mot cancer ayant pour origine le mot latin homonyme qui signifie justement crabe). Il semble ainsi que le Cancer, le Bélier, le Lion, le Taureau et le Scorpion existaient déjà en Mésopotamie à cette époque. Puis les Grecs, les Arabes, et enfin les Européens complètèrent le travail pour les autres constellations.

Près de la moitié des constellations modernes proviennent des astronomes grecs.

Quant aux constellations du sud, dites “australes”, elles n’ont reçu de noms que tardivement, au 17e siècle, par les astronomes occidentaux partis explorer les mers de l’hémisphère sud. Ils y découvrirent de nouvelles étoiles mentionnées dans aucune constellation connue.

Par exemple, la constellation nommée Argo (« navire ») découverte et considérée comme trop grande fut scindée, chaque division prenant le nom d’une partie du navire. Ce qui a donné les Voiles et la Carène. Une fois encore, comme durant l’Antiquité, les noms choisis reflètent les activités et les idées de l’époque, désormais davantage portées vers la science et les techniques que vers la mythologie.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre