Voyage

Quelle est l’origine de la route 66 ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
La mythique route 66 fait partie intégrante du patrimoine national des États-Unis. Entrée dans la culture populaire et la mémoire collective, cette artère reliait Chicago à Santa Monica, en Californie. Depuis 1985, la route 66 n’a plus d’existence officielle, mais elle est toujours parcourue par les nostalgiques d’une certaine image de l’Amérique.

Les premières étapes

C’est en 1921 qu’une loi pose le principe de la création d’un réseau routier fédéral, composé de routes reliées entre elles.

C’est à la tête d’un organisme spécifique que l’industriel Cyrus Avery se charge, avec l’aide de son équipe, de sélectionner ces grandes artères. Ils décident de donner à ces routes non pas des noms mais des numéros. Les axes orientés est-ouest se verraient attribuer des nombres pairs.

C’est ainsi que, en 1926, la route devant relier Chicago à Los Angeles porte d’abord le numéro 60 puis, à la suite d’une contestation, celui qui devait lui rester dans l’histoire, le numéro 66.

La route 66 est née. Elle suit en partie l’itinéraire d’une piste utilisée par les nombreux pionniers qui, au milieu du XIXe siècle, se rendent dans l’ouest. La voie, longue de près de 4000 kilomètres, fait encore piètre figure. En effet, seul un tiers du parcours a été pavé.

L’histoire de la route 66 continue à s’écrire

Peu à peu, pourtant, la route tout entière se recouvre de bitume. Les fameuses Ford T commencent à sillonner cette artère goudronnée. En 1927, la route 66 est baptisée officiellement “la principale route d’Amérique”.

Avec le temps, elle deviendra, pour les Américains, la “mère des routes”. C’est celle qui, en effet, était empruntée par les déshérités qui, dans “Les raisins de la colère”, de John Steinbeck, se dirigeaint vers l’eldorado californien.

En 1928, on organise une course à pied entre Los Angeles et New York, qui emprunte en partie l’itinéraire de la route 66. Cet événement contribue encore à la faire connaître.

En 1937, la route est finalement bitumée sur toute sa longueur. La même année, le tracé en est légèrement modifié, retranchant quelques centaines de kilomètres à la célèbre artère.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre