Santé

L’espérance de vie peut-elle encore croitre ?

esperance

S'abonner au podcast
En France au milieu du 18ème siècle, l’espérance de vie était de 27 ans pour les hommes et 28 ans pour les femmes. 250 ans plus tard elle est 3 fois plus importante : 78 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes !

Entre 1790 et 1885 il y eut une augmentation de 12% certainement due à la découverte du premier vaccin contre la variole, mais aussi l’amélioration de la production alimentaire. Mais c’est entre 1885 et 1960 que tout bascule, notamment pour la population féminine. Pendant ces années l’espérance de vie augmente de 4 mois tous les ans. C’est l’époque des découvertes de Pasteur,  des vaccins, et des antibiotiques. Chez les femmes l’espérance de vie de 70 ans en 1945 passe à 75 ans en 1960.

Puis l’espérance de vie a encore augmenté mais a un rythme plus faible. Et maintenant ?

Pour certains l’homme a atteint une limite. Celle-ci serait liée génétiquement à notre espèce. L’homme ne serait pas fait pour vivre plus de 120 ans environ. Cette conclusion provient d’une étude menée sur les statistiques mondiales de la mortalité pour 40 pays depuis 1900. L’augmentation de l’espérance de vie est bien généralisée. Mais si on observe les seuls centenaires, ils meurent tous à peu près au même âge. Cette sorte de palier infranchissable correspondrait presque exactement à l’âge de Jeanne Calment quand elle décéda en 1997 : soit 122 ans.
Cet âge serait donc la limite naturelle d’Homo sapiens.

Mais cela est sans compter sur les futures probables manipulations génétiques.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre