Santé

Quelles sont les 5 découvertes médicales qui ont sauvé le plus de vies ?

decouvertes

S'abonner au podcast
De nos jours nous prenons pour acquis des avancées scientifiques qui furent pourtant à leur époque de véritables bons en avant qui ont permis de sauver des millions de vies. Voici les 5 découvertes médicales dont l’humanité a le plus bénéficié en termes de vies épargnées.

En cinquième position on trouve la chloration des eaux de sources. Mise au point en 1919 on estime qu’elle a permis de sauver la vie de 177 millions d’individus. Il s’agit d’un moyen simple et efficace pour désinfecter l’eau dans le but de la rendre potable. La chloration consiste à introduire des produits chlorés comme des pastilles de chlore ou de l’eau de javel dans de l’eau pour tuer les micro-organismes qu’elle contient. L’eau devient ainsi potable pendant quelques heures ou jours. Le traitement de l’eau par chloration permet d’éliminer de façon simple et à faible coût la plupart des microbes, bactéries, virus et germes responsables de maladies comme la dysenterie, la typhoïde et le choléra.

En quatrième position, la « révolution verte » dans les années 1940-1950 sauva près de 260 millions de vies humaines. L’expression désigne un ensemble de techniques agricoles modernes et de mesures économiques qui ont été prises dans de nombreux pays en développement dans le but d’augmenter la production pour éviter les famines et les troubles sociaux. Elle fut notamment fondée sur l’intensification et l’utilisation de variétés de céréales à hauts potentiels de rendements.

A la troisième place se trouve le vaccin contre la variole mis au point en 1796. Il sauva 530 millions de vies humaines. Cette maladie infectieuse surnommée abusivement « petite vérole » fut responsable jusqu’au XVIIIe siècle de dizaines de milliers de morts par an rien qu’en Europe. Aujourd’hui, grâce à la vaccination elle a disparu de la surface de la Terre. En 1796, Edward Jenner, médecin anglais, vaccine avec succès pour la première fois un garçon de huit ans avec du pus provenant d’une maladie apparentée mais bénigne, la vaccine des vaches.

La deuxième découverte médicale la plus précieuse pour l’humanité est celle des groupes sanguins découverts en 1902 et grâce à laquelle ont pu rester en vie plus d’un milliard de personnes. Le système ABO, combinaison des trois lettres utilisées pour définir les trois groupes sanguins auxquels s’est ensuite ajouté le groupe AB,  a permis de comprendre comment réussir les transfusions sanguines.

Enfin à la première place figure la mise au point des engrais synthétiques en 1909 qui évita la mort à 2,7 milliards de personnes. On les doit aux recherches de Fritz Haber, chimiste allemand travaillant sur la synthèse de l’ammoniac. Ce procédé permit de démultiplier la production agricole pour subvenir aux besoins des populations humaines. Il permet aujourd’hui de nourrir des milliards de personnes. Même si de nos jours l’opinion est controversée, on a longtemps admis que sans ce procédé la population mondiale, dépassant les capacités de production de la Terre, ne serait régulée que par des famines et des guerres.

Source

FR_34_12_lifesavers_categories

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre