Santé

Quel est l’effet de l’excès de pornographie sur le cerveau ?

pornographie effet cerveau

Selon une étude menée par un professeur de l’université d’Harvard aux Etats-Unis, la pornographie peut détériorer votre cerveau.

Ce psychiatre explique que le porno peut engendrer une addiction car il peut favoriser la sécrétion de dopamine. Pour le prouver une expérience fut menée sur des rats. Le professeur explique ainsi que « Si vous placez un rat mâle dans une cage avec une femelle réceptive, ils s’accoupleront. Seulement, une fois leur affaire terminée, le rat mâle délaissera la femelle, même si cette dernière est toujours réceptive. Le rat mâle aura perdu son intérêt sexuel. Mais si, juste après que le rat mâle ait fini son coït avec la femelle, vous placez dans la cage une seconde femelle réceptive, il s’accouplera immédiatement avec elle, de même qu’avec une troisième ou une quatrième, quasiment jusqu’à ce qu’il meure. Cet effet a été retrouvé chez tous les animaux étudiés. Il est appelé l’effet Coolidge.

Le porno va ainsi agir un peu de la même façon. Il va tromper votre cerveau car il joue sur une zone cérébrale qui distingue mal fiction et réalité. Ainsi ces images donnent à l’homme l’illusion d’une  infinité de partenaires sexuels hypothétiques. Il ne reste plus à la dopamine qu’à compléter le mécanisme. Car dans pareille situation le cerveau va en sécréter pour vous encourager à passer à l’acte.

Le professeur résume ainsi ce qui se passe :  « lorsque quelqu’un clique sur une nouvelle image pornographique, la partie inférieure de son cerveau pense que c’est réel, que c’est la fille qu’il doit parvenir à conquérir, et vous envoie une grosse dose de dopamine dans la partie supérieure du cerveau, ce qui cause une grosse énergie électrique. »

Comme cette situation se renouvelle très fréquemment notre cerveau parvient de moins en moins à faire la distinction entre le virtuel et le réel. C’est un cercle vicieux. D’autant qu’avec le temps il faut des séances plus longues pour obtenir un résultat identique. Et dans la majeure partie des cas la personne se tourne vers des pratiques plus « exotiques ».


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre