Culture Générale

Pourquoi l’écriture des médecins peut-elle tuer ?

ecriture medecin

S'abonner à la chaine Culture Générale sur iTunes
La première des questions à se poser est pourquoi beaucoup de médecins écrivent si mal ? Cela s’explique d’abord par le fait que les praticiens doivent écrire vite. Ils ont cinq à dix minutes par patient. Donc la rédaction de l’ordonnance doit être la plus rapide possible.

Ensuite et peut-être surtout, elle s’explique par le fait que leurs ordonnances s’adressent d’abord à un autre professionnel, souvent un pharmacien. Ils savent donc que les mots seront compris sans trop de difficultés. Le glossaire des médicamnets et traitements étant finalement assez limité.

Pourtant lorsqu’un médecin écrit trop mal, cela peut avoir de graves conséquences. L’Agence nationale de sécurité du médicament alerte régulièrement les professionnels sur les risques de confusion entre médicaments aux noms très proches. Il y a notamment eu des cas graves dans lesquels le Permixon® fut remplacé par du Previscan®, un anticoagulant qui peut provoquer des hémorragies.

On a ainsi recensé en tout plus de 100 duos de produits dont l’écriture manuscrite peut prêter à confusion.

Aujourd’hui avec l’informatique, de plus en plus de médecins n’écrivent plus à la main. Ils n’ont plus qu’à cocher dans une liste le médicament sur leur écran.

A propos d’écriture la première à être apparue fut le sumérien. Elle date de 3600 av. J.-C. et a pris une forme dite cunéiforme. Elle fut plus tard utilisée par les rois égyptiens qui voulaient communiquer avec leurs provinces du Proche-Orient et les rois mésopotamiens.

Et certains spécialistes, dont le paléoethnologue Emmanuel Anati, voient dans l’art rupestre une proto écriture. En effet auxterme d’une large étude il conclut que cet art associe des pictogrammes (figures humaines et animales) et des idéogrammes (traits, points, quadrillages) pour former une sorte de code intentionnel et organisé. Mais bien sûr il ne s’agit pas d’une véritable écriture au sens strict, car ces symboles ne correspondaient vraisemblablement pas aux sons d’une langue précise.

Source


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre