Santé

Qu’est ce que le syndrome de Cotard ?

cotard

S'abonner au podcast
Les malades atteint de ce syndrome délirant ont la particularité d’etre persuadé être déjà mort ou de ne pas exister.  Ils vivent leur corps comme putréfié ou vide de sang et de ses organes.

Ce syndrome survient chez certains schizophrènes ou en cas de dépression. Mais le patient consulte pourtant très rarement un professionnel de santé  puisqu’ il est persuadé d’être incurable. Ceux atteints par ce qui est aussi appelé “syndrome du cadavre ambulant »  négligent souvent leur hygiène personnelle. Plus de 50% des personnes atteintes rapportent même se sentir immortelle.

Le syndrome a été décrit en 1882 par le neurologue français Jules Cotard suite à la découverte d’une patiente qui pensait qu’elle n’avait plus de cerveau, ni de nerfs ou de buste, ni d’estomac ou intestins. Et paradoxalement, elle pensait qu’elle était éternelle et vivrait indéfiniment. En conséquence elle ne s’alimentait plus et en est finalement morte.

Le syndrome serait lié à un dysfonctionnement dans deux aires du cerveau : celle qui intervient dans la reconnaissance des visages et la zone relative aux émotions. A cause de ce dysfonctionnement, les patients ne ressentiraient plus aucune émotion, ni sentiment de familiarité, en se regardant dans le miroir.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre