Incroyable !

Le premier SMS fut “Joyeux Noel”

vis Abonnez-vous au podcast “Incroyable!” pour ne rater aucun nouvel épisode:
spotify-r. S’abonner
apple-r-1 S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Messages écrits popularisés par les téléphones portables, les SMS font partie de nos vies, depuis de nombreuses années. Toute histoire ayant un commencement, la première de ces missives virtuelles a été envoyée durant la fin d’année 1992. Il s’agissait tout simplement d’un “Joyeux Noël”.

Le premier d’une longue liste

Saviez-vous que le premier SMS a été envoyé alors que les téléphones portables n’avaient pas encore de clavier ?

Incroyable, non ? Comment est-ce bien possible ?

Nous sommes en 1992 et l’entreprise téléphonique Vodafone imagine un système de messages virtuels utilisables dans le cadre d’échanges internes.

Ce projet, encore marginal, est achevé le 3 décembre.
En guise de test, l’un des ingénieurs, Neil Papwort envoie alors à Richard Jarvis – un de ses collègues – le sobre message de “Merry Christmas” (“Joyeux Noël”, en français)(celui-ci s’apprêtait à se rendre à une fête de Noël organisée par son entreprise).

Petite originalité, néanmoins, le fameux SMS (Short Messaging Service) est rédigé sur ordinateur, (vous savez déjà pourquoi)… puis envoyé au téléphone du destinataire.

Bien qu’étant très intéressante, cette avancée technologique n’est pas immédiatement utilisée par Vodafone, pour en faire une fonctionnalité de leurs téléphones.

En effet, la compagnie britannique ne voyait pas encore en quoi une telle option pourrait intéresser leurs clients qui, selon eux, banniraient l’écrit au profit de la communication vocale.

Avant de déferler sur le monde, le SMS reste donc confiné à un cercle très restreint de professionnels, pendant une longue période de 7 ans.

Hégémonie et mutations

C’est en 1994 que le groupe finlandais Nokia décide d’intégrer ce système de messagerie à leurs téléphones portables.

Dans un premier temps, les craintes émises par Vodafone se trouvent en partie justifiées ; les possesseurs d’un appareil se montrant d’abord réticents à l’idée d’écrire des messages, au moyen d’un clavier – au demeurant – fort peu pratique.

Toutefois, les années passant, le SMS finit par s’imposer comme un complément de la communication vocale et l’arrivée de l’interopérabilité (autrement dit : la possibilité d’envoyer des SMS, quel que soit l’opérateur du destinataire) lance le début d’un raz-de-marée sans précédent.

Ainsi le XXI e siècle est-il marqué par l’hégémonie du SMS et de son “langage texto” si cher aux jeunes générations.

Envoyés en plusieurs milliards d’exemplaires chaque année, ces messages prennent néanmoins une nouvelle forme avec la montée en flèche des réseaux sociaux, dès le début des années 2010.

Exit donc les SMS payants, les nouveaux messages écrits s’envoient désormais au moyen d’applications gratuites comme WhatsApp ou Messenger.

En attendant l’adoption massive de la retranscription audio ?

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre