Santé

L’âme humaine pèse-t-elle vraiment 21 grammes ?

ame

S'abonner au podcast
Vous avez forcément déjà entendu cette rumeur. L’âme pèserait 21 grammes.

Cette idée est née de la publication dans le New York Times et la revue médicale American Medicine d’un médecin du Massachussets, Duncan McDouglass, en 1907 dans laquelle il donne des pseudo preuves de l’existence de l’âme humaine, laissant penser qu’il est possible de la peser. Selon lui l’âme quitte le corps et on doit pouvoir voir la différence sur une balance. Pour prouver son hypothèse il réalise des expériences.  D’abord sur des chiens. Et les résultats ne vont pas dans son sens. Sur les 15 chiens euthanasiés aucun n’a perdu de poids en mourant.

Mais sur les hommes c’est différent. Il conduisit l’expérience sur six personnes. Mais ce n’est que sur la première qu’il trouva ce qu’il cherchait : une perte de poids immédiate  de 21,26 grammes, qui fut arrondie à 21 grammes.

Mais ces résultats ont été obtenues sur un si petit échantillon qu’ils n’ont aucune valeur scientifique. De plus deux résultats furent exclus en raison de “difficultés techniques”. Et une des personnes  perdit temporairement du poids avant de le reprendre.

Mais quand meurt-on exactement ? A la mort cérébrale ? Quand le cœur s’arrête ? Plus tard encore ? Pour McDouglass : “Le poids de l’âme est retiré du corps quasiment à l’instant du dernier souffle, bien que chez les sujets de tempérament oisif elle puisse rester une minute entière dans le corps.”

Aujourd’hui personne ne prend plus ses travaux au sérieux.

 

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre