Incroyable !

La licorne est le symbole de l’Ecosse

vis Abonnez-vous au podcast “Incroyable!” pour ne rater aucun nouvel épisode:
spotify-r. S’abonner
apple-r-1 S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Créature fascinante, la licorne reste, néanmoins, un animal fictif dont il n’existe aucune trace dans le monde réel. Malgré tout, cela n’a pas empêché les Écossais de choisir cette créature légendaire comme un des symboles présents sur leurs armoiries, depuis le XIIe siècle.

Une créature admirée

Animal légendaire, la licorne est un équidé blanc pourvu d’une seule corne en spirale sur son front.
Si on la trouve dans le bestiaire de nombreuses civilisations du monde (Inde, Perse, ou encore Grecs antiques), celle-ci occupait une place de choix dans la mythologie celtique.

En effet, par les Celtes d’alors, la licorne était perçue comme un animal symbolisant – à la fois – la force, la virilité, la pureté et l’innocence ; des qualités autant complémentaires qu’en apparence opposées.

De même, dans l’Écosse médiévale, plusieurs légendes circulaient au sujet de cette créature légendaire.

On pensait, par exemple, qu’une licorne ne pouvait être domptée que par une vierge (car seule une vierge pourrait être aussi pure qu’un tel animal).
Dans la même veine, on prêtait à la créature des vertus purificatrices et nombreuses étaient les légendes décrivant une licorne purifiant un point d’eau, en plongeant simplement sa corne dans le liquide qu’elle buvait.

Surtout, la licorne était imaginée comme un animal sauvage et indomptable, préférant mourir plutôt que d’être capturé.

C’est vraisemblablement cette qualité qui conduisit Guillaume Ier d’Écosse à l’adopter comme un symbole sur son blason (au XIIe siècle), pour illustrer la résistance farouche de son royaume au puissant voisin anglais.

Un symbole national

Adoptée comme symbole national dès le XIIe siècle, la licorne était représentée en deux exemplaires (enchaînés l’un à l’autre) sur les armoiries de la nation écossaise.

Gardé comme figure majeure du blason écossais, le cheval unicorne fut, par la suite, imprimé sur toutes les pièces d’or du roi Jacques III (ayant régné entre 1466 et 1488).

Ironie de l’histoire, la licorne fit finalement son apparition sur les armoiries de la Grande-Bretagne, lorsque Jacques VI d’Écosse reprit le trône laissé vacant par la reine Elizabeth (1603).

Voulant fusionner les emblèmes anglais et écossais, le nouveau souverain disposa ainsi la licorne aux côtés du lion anglais, pour donner le blason britannique encore en vigueur.

Une manière bien peu commune de résoudre une si vieille rivalité.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre