Santé

Comment influencer le sexe du bébé ?

sexe bebe

S'abonner sur iTunes à la chaine Santé
Même si les partisans de la théorie du genre nous expliquent que le genre d’une personne, à distinguer de son sexe, n’est qu’une construction sociale, il n’en reste pas moins que chaque individu a un sexe, il est donc soit homme soit femme. C’est une question bassement génétique, une histoire de chromosomes.

Si certains parents ne veulent pas connaitre le sexe de leur bébé avant qu’il ne naisse, certains autres au contraire, peuvent se laissent tenter à l’étranger par des techniques illégales pour choisir son sexe.

Pourtant il existe des techniques naturelles qui, si elles ne pas sûres à 100%, permettent tout de même d’influencer la nature. Voici les 2 plus connues.

La modification du régime alimentaire de la femme plusieurs mois avant la conception semble présenter un certain degré d’efficacité. Cette méthode se base sur le fait que les spermatozoïdes X sont plus actifs dans un milieu acide. Or, on peut jouer sur cette acidité par l’alimentation. Ainsi, si l’on souhaite concevoir une fille en suivant cette méthode il faut que la femme mange du calcium et du magnésium et peu de sel. Il lui faudra donc privilégier: les laitages, l’eau minérale, le poisson et les œufs, les légumes verts et les fruits secs non salés.
A l’inverse, pour celles qui voudraient un garçon, une alimentation riche en potassium et en sodium est à préférer, avec charcuterie, viandes et poissons fumés, boissons gazeuses et beurre salé.

L’autre technique est un peu plus scientifique. Elle est basée sur la durée de vie des spermatozoïdes selon le chromosome qu’ils portent. Lors de la fécondation, l’ovule porteur d’un chromosome X fusionne avec un spermatozoïde, pour créer un embryon. Si le spermatozoïde est Y, l’embryon sera XY, ce qui donnera vie à un garçon. A l’inverse, si le spermatozoïde est X, l’embryon sera XX et donnera une fille. Or les spermatozoïdes Y seraient plus rapides mais aussi plus fragiles que les spermatozoïdes X qui vivraient plus longtemps (jusqu’à 5 jours dans l’utérus d’une femme).

Ainsi, si le rapport a lieu 4 ou 5 jours avant l’ovulation, seuls les spermatozoïdes X risquent de vivre assez longtemps pour rencontrer l’ovule. Il y aura plus de chance d’avoir une fille.

Pour avoir un garçon, on fera en revanche l’amour uniquement le jour de l’ovulation car les spermatozoïdes Y sont plus rapides que les X.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre