Histoire

Quelles sont les idées fausses sur Cléopâtre ?

idees

S'abonner au podcast
Personnage très connu depuis l’Antiquité, Cléopâtre a frappé les esprits, au point d’être une des femmes qui a le plus marqué l’Histoire.
Néanmoins, le portrait que l’on brosse d’elle comporte quelques imprécisions qui demandent à être corrigées.

Une reine égyptienne… d’origine grecque

Quand on évoque Cléopâtre, tout le monde a en tête l’image d’une reine exotique gouvernant l’Égypte depuis son palais rempli d’esclaves. Pourtant comme son nom le laisse supposer, Cléopâtre est bien une souveraine… d’origine grecque. En effet, éduquée à la cour d’Alexandrie, Cléopâtre VII Philopator (“qui aime son père”) est la fille du roi Ptolémée XII, issu d’une lignée de souverains de la dynastie lagide, régnant sur l’Égypte depuis trois siècles.

D’autre part, Cléopâtre n’est pas une reine aux pouvoirs étendus, mais simplement la souveraine d’un État satellite de Rome. Ainsi, son indépendance est limitée et les efforts qu’elle déploie pour empêcher l’intensification de l’ingérence romaine dans son royaume restent bien vains.

Très loin d’avoir dominé le monde antique, Cléopâtre est surtout une reine séductrice dont les atours ont fasciné bon nombre de ses contemporains, à commencer par Jules César.

Un nez tout ce qu’il y a de plus gracieux

Malgré sa fine érudition et son audace politique, c’est bien par sa beauté que Cléopâtre a marqué son époque. En effet, réputée pour sa plastique ainsi que le charme de sa voix, la jeune reine multiplie les conquêtes dans sa jeunesse, ciblant notamment les hommes de pouvoir romains que sont Jules César puis Marc Antoine.

Très habile dans le maniement de son image et le faste qui en découle (elle fait une entrée triomphale à bord d’une galère, lors de sa première rencontre avec Marc Antoine), la reine égyptienne gagne ainsi une réputation de “femme fatale”, au minois enjôleur.

Ainsi, c’est en ce sens qu’il faut comprendre la citation de Blaise Pascal extraite des Pensées : “Le nez de Cléopâtre : s’il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé. ” … car son visage eût été moins gracieux et, de fait, son pouvoir de séduction bien moindre. Ironie du sort, la postérité a compris exactement l’inverse !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre