Culture Générale

Pourquoi Gutenberg n’a-t-il pas inventé l’imprimerie ?

imprimerie

S'abonner au podcast
Tout simplement car à l’époque de Gutenberg, ailleurs sur Terre, l’imprimerie avait déjà inventée.

Le 15ème siècle fut celui de la découverte de nouvelles terres sur la planète mais aussi, dit-on parfois, celui de l’imprimerie en Europe. Or même s’il est vrai que Gutenberg a apporté à la fabrication des livres des innovations considérables, la technique de l’imprimerie stricto sensu existait déjà en Asie.

Au 4e siècle après Jésus-Christ ce sont les Chinois qui la mettent au point. Une technique appelée xylographie permet de reproduire une image sur un support plan comme du papier ou un tissu. Mais cette technique correspond davantage à la gravure sur bois qui permet de laisser une empreinte reproduite par impression. C’est en réalité au 11e siècle qu’ils inventent vraiment l’imprimerie en pratiquant l’ imprimerie typographique avec des caractères en bois ou en terre cuite.

Cette invention est aujourd’hui confirmée et elle sera reprise quelques siècles plus tard par Gutenberg.

Mais la technique des Chinois consiste déjà à composer des textes avec des caractères mobiles. Il s’agit ici pour ce peuple, dès 1040, de réduire les problèmes liés à leur écriture idéographique.

On attribue cette invention à Bin Sheng de la dynastie Song.

Pour certains caractères communs il y en avait vingt types ou plus, afin d’être prêts à être utilisés sur une même page. La mise en œuvre du système nécessitait beaucoup de travail puisque chaque pièce de bois devait être placée à la main au bon endroit. De plus ils n’utilisaient pas de presse ce qui ralentissait énormément le travail de copie.

Gutenberg améliorera ce système avec l’utilisation du plomb mais également en développant une encre plus épaisse qui donnait un bien meilleur rendu. Ces améliorations permirent l’apparition de l’industrie du livre. Pour cette raison Gutenberg est encore considéré par beaucoup comme l’inventeur de l’imprimerie.

Le premier ouvrage qu’il imprima fut une Bible de 1284 pages, entre 1452 et 1454, connue sous le nom de Bible à 42 lignes ou Bible de Gutenberg. 180 exemplaires de cette œuvre d’art furent tirés sur papier et sur vélin.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre