Histoire

Pourquoi le gouvernement de Vichy fut-il installé à Vichy ?

vichy

S'abonner au podcast
Le 17 juin 1940, la République française se voit contrainte de signer l’armistice avec le régime hitlérien, suite à une débâcle militaire retentissante. La France se retrouve alors coupée en deux : une zone occupée et une zone libre. Paris étant située dans la première catégorie, il faut trouver une nouvelle capitale à ce qui deviendra officiellement, le 10 juillet 1940, l’État français. Après un certain temps de réflexion, c’est finalement Vichy qui obtient l’approbation des nouveaux dirigeants français. Voici pourquoi.

Les raisons d’un choix
D’abord réfugié à Tours puis à Bordeaux, le gouvernement français voit arriver à sa tête le Maréchal Pétain en juin 1940. Ce dernier s’entoure de nouveaux ministres et cherche immédiatement une destination pour instituer une nouvelle capitale, laquelle serait située en zone libre.

Le Maréchal et ses conseillers passent alors en revue plusieurs villes potentiellement adaptées à l’installation des différents organes du pouvoir.

Parmi elles, Clermont-Ferrand apparaît dans un premier temps comme une destination convenable, avant d’être rejetée par les ministres et les fonctionnaires du régime, du fait de son trop faible équipement en infrastructures urbaines. En outre, Clermont-Ferrand est perçue comme une ville trop ouvrière, à l’instar de Toulouse ou de Marseille. Quant à Lyon, ville bourgeoise et développée, elle apparaît comme la candidate idéale sur le plan urbain, mais est dirigée par un socialiste : Édouard Herriot.

Par élimination, le choix de Vichy finit par s’imposer de lui-même. La ville a une population aisée et restreinte. Elle dispose également d’un grand nombre d’hôtels et peut donc loger tout le cabinet ministériel. Sa proximité avec Paris et la zone occupée achève de convaincre le Maréchal Pétain, lequel officialise le choix de la nouvelle capitale en juillet 1940.

L’État français prend ses quartiers
Dès le 1er juillet, le gouvernement démarre le transfert de son personnel en direction de Vichy. Hôtels et bâtiments publics sont immédiatement réquisitionnés pour loger les nouveaux arrivants.

Le Maréchal et les hauts fonctionnaires héritent de l’hôtel du Parc et de l’hôtel Majestic, tandis que les ministres se répartissent les autres établissements disponibles (hôtel Grignan, hôtel du Plaza, Thermal Palace, etc).

Enfin, choix de taille, le Grand casino se transforme en Chambre des députés dès le 8 juillet. Deux jours plus tard, les pleins pouvoirs seront attribués au Maréchal Pétain, mettant officiellement fin à la IIIe République.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre