Sciences

Pourquoi les fusées s’appellent “Ariane” ?

aria

S'abonner au podcast
Lancées depuis 1979, les fusées Ariane ont fait de l’Europe une puissance spatiale à part entière. On peut s’interroger sur l’origine de ce gracieux nom pour ces engins lanceurs de satellites et se demander pourquoi elles décollent de Kourou, en Guyane.

Un joli nom de fusée

Les fusées européennes ont failli porter un nom aride, composé de chiffres et de lettres. Mais les concepteurs du programme se sont ravisés. Ils ont finalement décidé de donner aux fusées le nom générique d’Ariane.

C’est le nom d’une héroïne de la mythologie grecque, issue de parents prestigieux. Son père, roi de Crète, est aussi fils de Zeus, et sa mère fille du dieu Hélios. Elle a également un frère, Astérion, plus connu sous le nom de Minotaure.

Ce monstre menaçant, mi homme mi taureau, a été enfermé dans un labyrinthe. C’est là qu’il doit combattre Thésée, futur roi d’Athènes, dont Ariane est tombée amoureuse. Pour l’aider à sortir du labyrinthe, elle lui donne un fil, qu’il lui suffira de dérouler pour retrouver son chemin.

Comme Thésée est sorti du labyrinthe grâce à Ariane, l’Europe est sortie à son avantage, grâce aux nouvelles fusées Ariane, de l’impasse représentée par le précédent programme de lanceurs.

Pourquoi la Guyane?

L’indépendance algérienne, en 1962, contraint les pouvoirs publics à trouver un autre lieu de lancement pour les fusées. En 1964, c’est le site de Kourou, en Guyane, qui est choisi.

Cette décision s’explique de plusieurs manières. Il était d’abord impératif de choisir un endroit proche de l’équateur. Compte tenu de la rotation de la Terre, et de la force centrifuge produite, c’est de là qu’une fusée décolle avec la vitesse de départ la plus importante.

Cet élément permet de limiter la consommation totale de carburant durant le vol. De même, cette vitesse plus grande au décollage permet de mettre en orbite des satellites plus volumineux.

Par ailleurs, le plan de l’orbite de la plupart des satellites se situe juste au-dessus de l’équateur. En lançant les fusées à cet endroit, on est donc plus près de la bonne orbite. Enfin, en cas d’accident, les conséquences éventuelles seront moins lourdes dans cette zone en grande parie inhabitée.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre